PUBLICITÉ

Dialogue inclusif: la majorité soutient la suspension des travaux jusqu’au mois de janvier 2017

Alors que la Conférence Épiscopale Nationale Congolaise a insisté sur la fin de la mission de bons offices ce 30 décembre, la majorité présidentielle soutient la suspension des travaux jusqu’au mois de janvier 2017.

Le rassemblement de l’opposition pour sa part soutient le plan B de la Cenco.

- Publicité-

Les évêques catholiques n’ont pas encore décidé.

« Ça chauffe ici à l’intérieur du centre interdiocésain » a rapporté un membre de la commission restreinte.

Soutenez POLITICO.CD!

Si vous appréciez le travail de POLITICO.CD, sachez que votre média ne vit que des contributions et des annonces publicitaires, qui lui permettent de sauvegarder son indépendance éditoriale et de continuer à fournir des enquêtes de qualité. Dès lors, nous vous prions de faire un geste. Chaque contribution, qu'elle soit petite ou grande, fait la différence.

6 Commentaires

  1. Nous savons que ce dialogue est une politique pour calmer les esprits surchauffés,il va faire 1 an ou plus,l’essentiel ce que la RDC soit pacifiée,surtout l’EST

  2. Un seul homme ne peut prendre toute une population en otage! Les Congolais ont assez souffert comme cela. Son mandat est bel et bien terminé , qu ‘il s’ en aille! Les gens n’ont plus rien à attendre de lui. Nous passons très mal les fêtes de fin d’ année à cause de ce jeune homme animé d’une mauvaise foi hors du commun.

  3. Kabila est un individu comme tout le monde,s’il pense qu’il est invincible il a totalement tort. On ne lutte pas contre les peuples. Alors il sera obligé de quitter pour la force comme il le souhaite

    • Le probleme n est pas Kabila c est tishekedi avec sa bande des aventries politiques qui auraient pris le peuple en outage pour accepter de dialoguer avec hypolite kanambe qui n avait plus de ligitimite dans Norte pays

Comments are closed.

spot_img

EN CONTINU