l'info en continu

Mvuemba à Mende:  » Le congolais a souffert pour avoir cette constitution qui est aujourd’hui bafouée « 

- Publicité-

Au cours d’un point de presse tenu 07 juillet à Kinshasa, le porte-parole du gouvernement s’est insurgé contre  ce qu’il qualifie d’ingérence dans les affaires internes du Congo par l’occident. Evoquant sur la radio Top Congo FM ce matin la question de l’avenir de la RDC au lendemain du 20 décembre au cas où il n’y aurait pas élection, Lambert Mende renvoie tout le monde à la constitution: «le chef de l´Etat en exercice devra rester jusqu’à l’organisation des élections. Il n’y aura pas de vide constitutionnel ».

Au téléphone de POLITICO.CD, Jean Claude Mvuemba qualifie le propos du porte-parole du gouvernement d’arrogant. Pour lui, il n’est pas encore temps d’évoquer cette question.

« Nous nous rendons compte que Monsieur Mende se croit encore à la rébellion du RCD. Le congolais a souffert pour avoir cette constitution qui est aujourd’hui bafouée. L’arrogance est l’arme de faible. Ce sont les même propos que Mende tenait lors de l’entrée de l’AFDL. Il a tenu les même propos quand il était avec Tshisekedi. Demain il dira la même chose quand Kabila sera parti seul. La constitution sera respectée. On ne suivra pas Mende dans ses bouillabaisses. Il est facile de continuer dans cette république d’à peu près. Ils ont eu 5 ans et mobiliser 1 milliard de dollars devient difficile? » Ils doivent être sanctionnés ».

- Publicité-

Jean Claude Mvemba est président du MPCR et cadre de l’Alternance pour la République, une plateforme électorale pro Katumbi.

- Publicité -
PUBLICITÉspot_img

EN CONTINU