PUBLICITÉ

Une ONG dénonce une nouvelle tentative de découpage du territoire de Walikale (Témoignage)

Une ONG dénonce une nouvelle tentative de découpage du territoire de Walikale (Témoignage)
Le Bureau d’Etude et de Développement de Walikale (BEDWA) dénonce ce qu’il qualifie de « projet macabre » qui consisterait à découper le territoire de Walikale en trois territoires.

Selon Prince Kihangi Kyamwami, secrétaire exécutif du BEDWA, il existe un document dénommé « mémorandum introductif » qui circule à Walikale recueillant des signatures. Certains notables originaires de Walikale auraient déjà donné leur approbation au plan de découpage en apposant leur signature. Les originaires dudit territoire bénéficieraient de complicité d’autres congolais non originaires de la contrée, dit Prince Kihangi Kyamwami.

- Publicité-

Avec une superficie de 23 475 Km2, le territoire de Walikale est le plus vaste des six territoires qui composent le Nord-Kivu. Le BEDWA précise que Walikale a déjà connu dans les années précédentes des tentatives de découpage. C’était sous les rébellions du Rassemblement Congolais Pour la Démocratie (RCD) et du Congrès National pour la Défense du Peuple (CNDP).

On écoute Kihangi Kyamwami au micro de POLITICO.CD. Il craint que cette tentative de découpage territoriale alimente davantage l’argumentaire des groupes armés d’auto-défense.

Soutenez POLITICO.CD!

Si vous appréciez le travail de POLITICO.CD, sachez que votre média ne vit que des contributions et des annonces publicitaires, qui lui permettent de sauvegarder son indépendance éditoriale et de continuer à fournir des enquêtes de qualité. Dès lors, nous vous prions de faire un geste. Chaque contribution, qu'elle soit petite ou grande, fait la différence.

EN CONTINU