samedi, janvier 16, 2021
DRC
20,556
Personnes infectées
Updated on 16 January 2021 à 0:40 0 h 40 min
DRC
5,154
Personnes en soins
Updated on 16 January 2021 à 0:40 0 h 40 min
DRC
14,774
Personnes guéries
Updated on 16 January 2021 à 0:40 0 h 40 min
DRC
628
Personnes mortes
Updated on 16 January 2021 à 0:40 0 h 40 min

La Dynamique de l’opposition exige des sanctions ciblées et annonce des actions d’envergure à partir de juin (Audio)

- Publicité-

Quarante-huit heures après une série de marches à travers le pays, la Dynamique de l’opposition a annoncé ce samedi 28 mai 2016 à Kinshasa d’autres activités d’envergures dès le mois prochain.

« Loin d’être intimidés, les membres de la Dynamique de l’opposition vont organiser des manifestations d’envergures pour contraindre le régime de Monsieur Kabila au respect de la constitution et à l’organisation de élection dans le délai », a notamment dit le député Albert – Fabrice Mpuela, modérateur de cette plateforme politique.

Ce regroupement politique parle d’un succès national de leur action qui, selon son modérateur, s’est déroulée à Goma, à Bukavu, à Bunia, à Mbandaka, à Kalemie, à Moba, à Butembo, à Beni, à Uvira, à Kananga, à Bandundu ville, à Butembo et à Kinshasa.

La Dynamique a condamné la répression et a dénoncé l’utilisation disproportionnée de la force. Ainsi elle exige, la libération des militants et cadres arrêtés à cette occasion notamment à Matadi. Elle demande des sanctions ciblées contre les bourgmestres, maires, gouverneurs auteurs intellectuels de la répression.

« La Dynamique condamne la mauvaise foi manifeste du gouverneur de la ville pour le changement unilatéralement l’itinéraire », a dit Mpuela au sujet de la marche du 26 mai à Kinshasa.

Suivre l’intégralité de la déclaration politique de la Dynamique de l’Opposition ci-dessous.

- Advertisement -
- Advertisement -

notre sélection