Étiquette : Marche

HomeMarche

Gentiny Ngobila, gouverneur de la ville de Kinshasa a, dans une correspondance du vendredi 28 juin refuser la marche de Lamuka initialement prévue le 30 juin à kinshasa. "Je suis au regret de ne pouvoir prendre acte de votre activité au regard de la date sacrée et commémorative du 30 juin qui devrait être respecter par tous les patriotes", a t-il souligné. Selon cette correspondance, Organiser des marches de révendication à cette date friserait le sabotage contre la mémoire de la République. Gentiny Ngobila invite le Commissaire Provincial de la Police Nationale Congolaise et les Bourgoumestres des Communes concernées à mettre en exécution de cette décision. Les leaders dea plateforme Lamuka n'ont pas encore donc leur voix en rapport avec cette décision. Pendant ce temps, la mobilisation est faite à grande échelle appellant ainsi la population à répondre massivement à cette marche de revendication. Dossier à suivre Jeancy Ngampuru /POLITICO.CD

Dans une correspondance adressée au gouverneur de la ville de Kinshasa et rendue publique ce jeudi 27 juin, par le biais de Fidèle Babala, secrétaire général adjoint de MLC, les leaders de la plateforme Lamuka informent aux autorités provinciales leur itinéraire de la marche prévue ce dimanche 30 juin. A en croire la correspondance, la marche partira des 24 communes de la ville de Kinshasa à 10 heures. L'échangeur de Limete autour du monument Lumumba sera le point de chute. Il sied de rappeler que le présidium de Lamuka organise la marche pacifique pour exiger le respect de la volonté du peuple ce 30 juin conformément à l'article 26 de la Constitution. Jeancy Ngampuru /POLITICO.CD

Quarante-huit heures après une série de marches à travers le pays, la Dynamique de l’opposition a annoncé ce samedi 28 mai 2016 à Kinshasa d’autres activités d’envergures dès le mois prochain. « Loin d’être intimidés, les membres de la Dynamique de l’opposition vont organiser des manifestations d’envergures pour contraindre le régime de Monsieur Kabila au respect de la constitution et à l’organisation de élection dans le délai », a notamment dit le député Albert – Fabrice Mpuela, modérateur de cette plateforme politique. Ce regroupement politique parle d’un succès national de leur action qui, selon son modérateur, s’est déroulée à Goma, à Bukavu, à Bunia, à Mbandaka, à Kalemie, à Moba, à Butembo, à Beni, à Uvira, à Kananga, à Bandundu ville, à Butembo et à Kinshasa. La Dynamique a condamné la répression et a dénoncé l’utilisation disproportionnée de la force. Ainsi elle exige, la libération des militants et cadres arrêtés à cette occasion notamment à Matadi. Elle demande des sanctions ciblées contre les bourgmestres, maires, gouverneurs auteurs intellectuels de la répression. « La Dynamique condamne la mauvaise foi manifeste du gouverneur de la ville pour le changement unilatéralement l’itinéraire », a dit Mpuela au sujet de la marche du 26 mai à Kinshasa. Suivre l’intégralité de la déclaration politique de la Dynamique de l’Opposition ci-dessous.

Les Nations unies dénoncent ce qu’elles qualifient de « pression croissante des autorités de Kinshasa sur les opposants et la société civile ». "Les membres de l'opposition ont annoncé qu'ils organiseront des manifestations ce jeudi 26 mai, pour exprimer leur mécontentement. Compte tenu du climat inquiétant, nous demandons au gouvernement d'autoriser les manifestations pacifiques à prendre place et de veiller à ce que les forces de l’ordre ne recourent pas à l'usage inutile ou excessif de la force lors de ces manifestations ", a dit le porte-parole de l’ONU, Farhan Haq, à New York. "Nous exhortons les autorités à engager un dialogue constructif avec l'opposition et à veiller à ce que les droits de tous les Congolais de participer aux affaires publiques de leur pays soient respectés - plutôt que de chercher à étouffer l’opposition", a ajouté le porte-parole de l’ONU. "Nous sommes préoccupés par la pression sur l'opposition et la société civile, et nous demandons à la justice de se conformer aux principes du procès équitable et de résister à toute ingérence politique", a affirmé M. Haq.    

Nos Podcast

L’audio débarque sur POLITICO.CD. Suivez nos discussions au coeur de la politique en temps réel