l'info en continu

RDC – Edem Kodjo : « J’ai péché par excès d’optimisme »

- Publicité-

Danae Dholakia, Envoyée Spéciale du Royaume-Uni pour les Grands Lacs, s’est montrée favorable à l’amélioration du format de la facilitation au dialogue national inclusif. Interrogée par POLITICO.CD, la diplomate britannique croit encore à la tenue du dialogue et pense que c’est une bonne idée que de faire accompagner Edem Kodjo d’un panel d’experts comme le réclame une partie de l’opposition. Elle a également relevé que l’opposition demeure méfiante.

« J’espère qu’un dialogue va avoir lieu. Il y a deux grandes différences entre le pouvoir et l’opposition. Pour un meilleur avenir, il faut qu’il y ait des discussions. L’Opposition a des problèmes avec le dialogue d’Edem Kodjo. Elle veut être rassurée sur un dialogue neutre en respectant la résolution 2277. »

Interrogé pour sa part par Radio Okapi, Edem Kodjo a reconnu avoir péché par excès d’optimisme.

« Je crois que j’ai péché par excès d’optimisme quand je disais à la première conférence de presse que le comité préparatoire va se réunir la semaine prochaine. C’est une semaine prochaine qui est bien longue à s’achever. Je crois que nous allons sauter ce dernier obstacle très bientôt et que nous serons en mesure de faire bouger les choses. »

- Publicité-

Dans la même interview, il a déclaré que les difficultés viennent de ce que l’opposition n’arrive pas à lui donner la liste des représentants du comité préparatoire. La société civile ainsi que la majorité présidentielle ont déjà déposé leurs listes respectives, renseigne Kodjo. Il a dit également être favorable au renforcement du format de la facilitation en incluant un panel d’experts, comme le demande une partie de l’opposition.

- Publicité -
PUBLICITÉspot_img

EN CONTINU