Élections 2023: La CIME salue la prolongation de l’opération d’enrôlement des électeurs

IMG-20230124-WA0045

La Commission Intégrité et Médiation Électorale (CIME) a salué la prolongation de 25 jours par la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) de l’opération d’identification et d’enrôlement des électeurs dans la première aire opérationnelle.

C’est à travers un communiqué publié le lundi 23 janvier et signé par son président, Imam Moussa Rachid, que cette structure de surveillance a exprimé sa satisfaction à l’annonce par la CENI du prolongement du processus d’enrôlement.

« Je salue la décision de la Ceni du dimanche 22 janvier accordant une prolongation de 25 jours à l’opération de la révision du fichier électoral dans la première aire opérationnelle », peut-on lire dans le communiqué de cette structure religieuse d’accompagnement des élections.

De plus, la CIME dit apprécier le sens de responsabilité et du devoir dont à fait preuve l’équipe directrice de la CENI en prenant cette décision qu’elle qualifie de « lucide et courageuse » qui permet la poursuite du processus électoral.

Par ailleurs, elle a exhorté la population à saisir l’opportunité accordée par la centrale électorale pour se faire enrôler.

«Nous exhortons la population à se saisir de l’opportunité de cette prolongation accordée par la Ceni pour aller se faire enrôler massivement, ceci  donnant droit aussi à l’acquisition d’une carte nationale d’identité délivrée par l’ Office National d’ Identification de la Population (ONIP) ».

C’est depuis le dimanche 22 Janvier dernier que la CENI a prolongé de 25 jours supplémentaires, le délai du processus d’enrôlement dans les 10 provinces composant la première aire d’enregistrement des électeurs.

David Mukendi