Massacre de civils à Kishishe : La RDC saisit la CPI pour une enquête internationale à charge du M23

WhatsApp-Image-2022-12-05-at-22.46.08

Au cours du briefing hebdomadaire de ce lundi 5 décembre, le ministre de la communication et des médias, Patrick Muyaya a annoncé que des enquêtes ont été ouvertes au sujet du massacre de Kishishe.

« Le Conseil des ministres du vendredi passé s’était focalisé sur la question. Le Président de la République, avait dès l’entame de sa communication, dénoncé ces événements odieux qui ont conduit à la mort de plus d’une centaine des compatriotes et des instructions ont été donné notamment, pour ouvrir une enquête judiciaire. Au moment où je vous parle, là ministre d’Etat , ministre de la Justice a donné injonction au procureur général pour qu’un dossier soit ouvert et donc il y a une enquête qui est déjà ouverte », a dit le ministre de la communication et des médias.

Patrick Muyaya a poursuivi, en indiquant que la ministre de la justice séjourne actuellement à la Haye et rencontrera, ce mardi 6 décembre, le procureur de la Cour pénale internationale pour l’ouverture d’une enquête au niveau de cette juridiction, conformément aux directives données par Félix Tshisekedi lors du dernier conseil des ministres.

Notons que plusieurs organisations nationales et internationales ainsi que des nombreuses personnalités ont condamné ce massacre commis sur les populations civiles la semaine dernière dans la localité de Kishishe dans le territoire de Rutshuru.

Le prix Nobel de la paix, Denis Mukwege, appelle l’équipe d’experts médico-légaux de l’ONU à se rendre sur le lieu pour collecter les preuves des crimes.

Notons que les M23 en complicité avec l’armée Rwandaise sont accusés d’avoir commis un massacre d’au moins 270 personnes, le mardi dernier dans la localité de Kishishe dans la province du Nord-Kivu.

David Mukendi