PUBLICITÉ

Nord-Kivu : accalmie à Nyirangongo après échange des tirs entre FARDC et RDF

Le calme est revenu depuis mardi 2 août dans le territoire de Nyirangongo précisément au village Murambi dans la province du Nord-Kivu après des échanges des tirs entre les Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) et l’armée rwandaise (RDF), apprend POLITICO.CD à la radio Okapi.

Selon cette source, les militaires rwandais ont accusé ceux de la République Démocratique du Congo d’avoir facilité la traversée transfrontalière clandestine d’un commerçant au niveau de la borne 11. Commis à la surveillance de cette frontière, le militaire rwandais a ouvert le feu sur le militaire congolais et celui-ci aurait aussitôt riposté.

Ce qui en effet, a occasionné un échange de tirs de quelques minutes entre les deux armées. Ces tirs ont créé une panique dans le chef de la population de ce village qui a cru à une incursion. Aucun dégât n’a été enregistré.

Selon les informations rapportées par la radio Okapi, la société civile de Nyirangongo a déploré ce genre d’incidents devenus récurrents entre ces deux armées.

Dans le même temps, elle appelle les autorités congolaises à prendre des dispositions pour sécuriser les frontières congolaises dans cette partie du territoire de Nyirangongo, en y majorant les effectifs militaires afin de mettre fin aux dérapages multiples que commettent les militaires rwandais sur le sol congolais.

Il y a lieu de noter que le commandant peloton des FARDC a échangé avec celui du Rwanda et, aussitôt, le calme est revenu. Cet incident survient deux dernières semaines après les deux autres enregistrés dans ce même territoire.

Christian Okende

- Publicité -

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

EN CONTINU