PUBLICITÉ

Assainissement médiatique: un moratoire de 21 jours accordé aux télédistributeurs et éditeurs des programmes pour régulariser leurs dossiers

Dans le cadre du programme d’assainissement du paysage médiatique de l’audiovisuel en RDC, le Ministre de la Communication et Médias, Patrick Muyaya a accordé, ce jeudi 21 juillet, un moratoire de 21 jours à tous les Télédistributeurs et Éditeurs des programmes pour la régularisation de leurs dossiers respectifs. À cet effet, ils sont priés, à dater de ce vendredi 22 juillet, de passer au Cabinet du Ministre sis au n°83 de l’avenue Tabu-Ley (ex-Tombalbaye), dans la commune de la Gombe.

D’après le ministre de la Communication, passé ce délai, le ministère se verra dans l’obligation d’une part, de déconnecter les impétrants éditeurs qui ne seront pas en règle avec l’État ; et d’une part, de connecter d’autres impétrants qui seront en ordre.

Dans un communiqué officiel parvenu à POLITICO.CD, cette étape de régularisation sera suivie d’une mission de contrôle de viabilité et de conformité au sein des installations respectives de chaque Télédistributeurs et Éditeurs des programmes pour constater l’existence d’équipements techniques requis et des infrastructures adéquates.

Selon le communiqué, ce, conformément aux missions assignées à la Commission de Contrôle de Conformité des acteurs opérant dans le secteur audiovisuel public et privé en RDC, tel qu’indiqué dans l’arrêté 11°013/CAB/M-COMMEDIA/PMK/12/2021 du 15 décembre 2021 du Ministre de la Communication et Médias, portant création d’une Commission de contrôle de conformité des acteurs opérant dans le secteur audiovisuel public et privé ; et suivant la recommandation 69 du Rapport Général des travaux des Etats Généraux de la Communication et Médias.

« Considérant la volonté du Président de la République, Félix Tshisekedi, celle d’opérer la salubrité médiatique notamment dans l’espace audiovisuel congolais ; le Secrétariat Général à la Communication et Médias a procédé à la révisitation des dossiers de chaque Télédistributeurs ainsi que des Éditeurs des programmes opérant à Kinshasa, capitale de RDC. Cet exercice d’études et d’analyses des dossiers a été sanctionné par les conclusions suivantes la RDC compte 8 Télédistributeurs à ce jour et 260 Éditeurs des programmes répertoriés pour la ville de Kinshasa, dont 200 sont opérationnels. Il a été constaté que la quasi-totalité des Éditeurs des programmes répertoriés ne sont pas en règle, tant sur le plan administratif, technique que financier », lit-on dans ce communiqué.

Christian Okende

- Publicité -

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

EN CONTINU