PUBLICITÉ

UNIKIN : « Les professeurs ne sont pas concernés par cette fameuse grève », Prof Kitombole, Président de l’APUKIN

Pas plus d’une semaine, une communication à l’initiative du professeur David Lubo et Charles Odiko a été menée accusant le ministre de l’ESU d’avoir retiré une partie de la prime de partenariat et deux jours après, les mêmes professeurs se sont redits et ont présenté des excuses au ministre de l’ESU après vérification.

À présent, le tandem Lubo-Odiko se faisant passer pour des responsables de l’APUKIN, vient de décréter une nouvelle grève à l’UNIKIN, suite aux engagements pris à l’issue des travaux en commission paritaire organisés à Bibwa.

Pourtant, d’après les sources proches de la primature, le gouvernement s’est déjà engagé dans la résolution des différentes réclamations des professeurs et que la distribution des véhicules réclamés par les professeurs depuis des années est très imminente.

Le professeur Kitombole, président de l’APUKIN déclare que ce mouvement de grève ne concerne que ses initiateurs : « Nous ne sommes pas concernés par ce mouvement de grève pour les raisons suivantes : Nous n’arrivons pas à imaginer un professeur d’université écrire une lettre avec copie à toutes les autorités de notre pays accusant le Ministre de l’Esu d avoir retiré une partie de notre prime et deux jours après se fondre dans des excuses », précise le président de l’APUKIN, le professeur Antoine Kitombole.

Pour le président de l’APUKIN, ce n’est pas le moment de décréter une grève. « Au moment où une partie de notre pays est occupée, les professeurs d’Université, au lieu de mobiliser toute la population en commençant par les autorités pour mettre dehors les ennemis, se mettent en grève pour qu’on leur donne les véhicules. Ce qui reste un don à la différence du montage achat véhicules de 2010 où la revendication consignée dans le pv était une rémunération de 2000 usd sur laquelle une partie a servi à l achat véhicules », révèle le président de l’APUKIN Antoine Kitombole et invite les autorités à veiller à la liberté de chacun.

- Publicité -

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

EN CONTINU