PUBLICITÉ

Beni : Plusieurs personnes interpellées pour leur implication présumée dans le « chaos » sécuritaire dans la région

Les services de sécurité ont arrêté de nombreuses personnes dans le secteur de Ruwenzori, dans le territoire de Beni, pour raison d’enquête, concernant la situation sécuritaire dans la région. Ces services affirment que ces personnes sont, « de près comme de loin, impliquées dans le chaos sécuritaire qui sévit dans ce secteur ».

Quelques acteurs de la société civile, comme le président de la société civile du secteur de Ruwenzori, le directeur d’une radio communautaire émettant à partir de Lume et d’autres personnalités de la région, figurent parmi les personnes interpellées par les services de sécurité.

À en croire le porte-parole des opérations Sokola 1 dans la région, le capitaine Anthony Mwalushayi, seules les personnes dont les allégations portées contre eux et qui se révèleront fondées, feront face à la justice.

« Nous avons interpellé beaucoup de gens pour en savoir plus. Mais ce n’est pas pour dire que tous ceux-là qu’on a interpellés sont des coupables. C’est comme ça la sécurité, ça marche comme ça. C’est juste question de vérifier les allégations portées contre eux et si c’est fondé, ils vont faire face à la justice, si ce n’est pas le cas, bien sûr ils seront relâchés », a fait savoir le capitaine Anthony Mwalushayi.

De nombreux incidents sécuritaires ont été signalés dans le secteur de Ruwenzori, notamment à Bulongo et à Lume, depuis le début du mois de juillet.

Les services de sécurité ont ensuite mené des investigations afin d’identifier certains collaborateurs et auteurs présumés de ces incidents. Plusieurs d’entre eux sont déjà en prison, apprend-on.

Christian Malele

- Publicité -

EN CONTINU