PUBLICITÉ

Possible 6ème vague de COVID-19 en RDC : « nous devons être prudents » (Dr. Muyembe)

Le coordonnateur du Secrétariat technique du comité multisectoriel de la riposte contre le Covid-19 en RDC (ST-CMR), Dr. Jean-Jacques Muyembe Tamfum, a invité la population congolaise à rester vigilante face à une probable 6ème vague de l’épidémie de Covid-19 en RDC. Il l’a dit lors du point de presse tenu mercredi 14 juillet 2022 à l’Institut national de recherche biomédicale (INRB) à Kinshasa.

« Nous disons que nous devons être prudents. Continuer à maintenir notre garde, parce qu’il est possible qu’il y ait encore une 6e vague. Car nos vagues dépendent souvent de ce qui se passe en Europe. Et comme vous le savez pour le moment, le nombre de cas en France, en Belgique ne fait qu’augmenter. Donc, il y a beaucoup de risque que les passagers viennent introduire ce virus de façon beaucoup plus importante dans notre pays », alerte le Dr. Muyembe.

Il renseigne pourtant que la situation épidémiologique du Covid-19 en RDC reste calme et le nombre de cas ne fait que baisser.

Le Dr. Muyembe a insisté sur le respect des mesures barrières telles que le port de masque, le lavage des mains et autres afin de se prévenir contre une nouvelle vague. Il a également appelé la population à se faire vacciner contre le Covid-19 puisque, d’après lui, la vaccination anti-Covid confère une immunité et épargne des formes graves de cette maladie ainsi que de la mort.

Pour le Dr. Alain Ngashi, coordonnateur national de la vaccination contre le Covid-19 en RDC, qui a co-animé ce point de presse avec le Dr. Muyembe, le pire fait partie du passé, la RDC est en phase d’accélération.

« Je pense que le pire est derrière nous; nous sommes effectivement dans la phase d’accélération. On a pu en trois (3) mois seulement vacciné 2.600.000 personnes. Et au mois de mai, en un (1) seul mois on a vacciné 1.100.000 personnes. Donc, vous imaginez l’année passée quand on parlait encore de 4.000 personnes vaccinées par mois. ».

Et de poursuivre : « Et maintenant on commence à parler de 1.100.000 personnes par mois. Je pense que, la situation est maintenant au beau fixe. On est vraiment entré dans la phase d’accélération. Maintenant c’est toutes les 26 provinces qui vaccinent en routine », explique le Dr. Alain Ngashi.

À la fin de ce point de presse, l’équipe de communication de la commission des risques et d’engagement communautaire (CREC), a remis au Dr. Jean-Jacques Muyembe un prix dénommé « Prix CREC Riposte Covid-19 », à titre de reconnaissance de son travail « acharné » dans la lutte contre le Covid-19 en RDC. De son côté, Marie-Claire Fwelo, présidente de la commission CREC, a elle aussi reçu un prix pour son « dévouement » et son « abnégation » dans la lutte contre cette maladie en RDC.

Christian Malele

- Publicité -

EN CONTINU