PUBLICITÉ

Ituri : Des combats entre deux factions de la milice CODECO font au moins 18 morts à Djugu

Les violents affrontements qui ont eu lieu le lundi 11 juillet à Ritsi dans le territoire de Djugu (Ituri) entre deux groupes rivaux de la CODECO/Bon temple ont causé la mort de dix-huit (18) assaillants et sept (7) autres grièvement blessés. D’après les sources locales, dix-huit (18) corps des membres de deux groupes armés rivaux gisaient encore au sol ce mardi 12 juillet dans la matinée.

Parmi les sept (7) autres miliciens blessés lors de ces combats, figurent deux mineurs.   

Les accrochages entre les deux groupes de la CODECO/Bon temple ont débuté dimanche soir et ont continué toute la journée de lundi à Ritsi, à 18 kilomètres du centre commercial de Kobu à Djugu.   

À en croire des sources de sécurité, tout a commencé par une dispute qui a dégénéré entre le commandant d’une faction de ce groupe armé, bien connu sous le nom de Kadogo, et un de ses lieutenants. Ils se disputaient le partage d’argent que ces miliciens récoltent quotidiennement auprès de la population de la place.  

L’altercation étant mal tournée, les deux groupes se sont affrontés durant de nombreuses heures.   

La société civile locale renseigne que plusieurs familles ont fui ces accrochages vers les villages Nyagaray, Camp Yalaya, Petsi et Bambou-Centre.

La même structure demande un déploiement des militaires dans cette zone où, selon elle, ces miliciens règnent « en rois » et commettent de nombreuses exactions contre la population.  

Christian Malele

- Publicité -

EN CONTINU