PUBLICITÉ

EPST : Plus de 2.000.000 d’élèves finalistes du primaire passent l’ENAFEP

Le Ministre de l’Enseignement Primaire, Secondaire et Technique EPST, Tony Mwaba Kazadi, a lancé ce mardi au collège Maele, dans la ville de Kisangani, le début de l’Examen National de Fin d’étude Primaire (ENAFEP) sur toute l’étendue du territoire national.

Pour cette édition, a révélé le patron de l’EPST, 2.011.688 finalistes dont 958.649 filles prennent part répartis dans 8.011 centres contrairement à l’édition précédente où 1.559.518 finalistes dont 880.826 filles avaient pris part dans 7.026 centres.

Pendant deux jours, soit du 05 au 06 juillet 2022, les élèves finalistes du primaire sont confrontés à l’épreuve de l’ENAFEP.
Le gouverneur a.i de la Tshopo, Maurice ABIBU Sakapela a exprimé son sentiment de profonde gratitude au Chef de l’État, Félix Tshisekedi, et au Ministre de l’EPST, Tony Mwaba pour les efforts inlassables dans la pérennisation de la gratuité de l’enseignement de base. Il a tout de même encouragé les finalistes du primaire au travail assidu pour réussir ces épreuves.

Tony Mwaba Kazadi séjourne depuis lundi 4 juillet à Kisangani, dans la province de la Tshopo. Dans cette perspective, le ministre de l’EPST compte faire l’état des lieux des provinces éducationnelles de la Tshopo, dans le cadre de ses itinérances dans les différentes provinces administratives du pays et la remise des bancs, une manière pour lui de poursuivre la campagne « Pas une école sans bancs ».

« Je suis venu à Kisangani, chef-lieu de la province de la Tshopo pour lancer l’Examen National de Fin d’Etudes Primaires qui va se dérouler sur l’ensemble de toute la République. J’en profiterai aussi pour tenir la réunion avec tous les cadres de l’EPST de la Grande Orientale afin de dresser l’état des lieux et donner les directives nécessaires pour le redressement du sous-secteur. Il sera aussi question de faire le suivi à la base de l’application de la gratuité de l’enseignement primaire et le lancement de la campagne  »Pas une école sans bancs », initiée par le Chef de l’Etat, Félix-Antoine Tshisekedi », a-t-il déclaré, à la presse.

Serge SINDANI

- Publicité -

EN CONTINU