PUBLICITÉ

Fête de l’indépendance : « Soyons conscients de nombreux défis à relever pour hisser notre pays au diapason des attentes du peuple » (JP Bemba)

La République Démocratique du Congo célèbre, ce jeudi 30 juin 2022, son soixante deuxième anniversaire depuis son accession à la souveraineté nationale en juin 1960, sur fond d’un tournant d’une histoire coloniale irrécusable. 62 ans après, la RDC commémore le Héros national en lui réservant notamment des funérailles dignes sanctionnées par le retour imminent de la relique du premier Premier Ministre congolais, PE Lumumba.

Dans un message à cette occasion, dont une copie est parvenue à POLITICO.CD, l’ancien vice-président congolais et autorité morale du Mouvement pour la Libération du Congo, Jean-Pierre Bemba soutient que ce 30 juin 2022 est important et mémorable car le peuple congolais peut en faire le deuil de Lumumba. Cependant, Bemba interpelle la classe politique sur moults défis encore à relever afin de porter le pays au même niveau des attentes de son souverain primaire.

« En tant que Nation, soyons conscients de nombreux défis encore à relever pour hisser notre pays au diapason des attentes de notre peuple, travaillons-y, restons unis pour préserver notre indépendance et souveraineté nationale chèrement acquise, assumons dans la solidarité et avec responsabilité notre destin national », a-t-il confié.

Bemba appelle, ainsi, le peuple congolais de garder haut la flamme du patriotisme, du courage et de la volonté de vivre ensemble unis que Lumumba a légué. « Une flamme qui reste notre arme ultime spécialement en ce moment où nous luttons contre la déstabilisation de l’Est du pays », a-t-il poursuivi.

« Ce 30 Juin 2022 est important et mémorable, car notre peuple peut enfin faire le deuil, commémorer et honorer Patrice Emery Lumumba, qui a héroïquement et vaillamment combattu, avec d’autres compatriotes, au péril et jusqu’au sacrifice de leur vie », a martelé Bemba, en souhaitant « une bonne fête de l’indépendance » aux congolais.

Ce jeudi, Kinshasa a vibré sous le signe du deuil de Lumumba. À l’occasion, le Chef de l’État, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, a prononcé l’oraison funèbre de Patrice Emery Lumumba au Mausolée de l’échangeur de Limete où repose désormais la relique du premier Premier Ministre du Congo. Seul Président étranger présent à la cérémonie, Denis Sassou Nguesso a déposé une gerbe de fleurs sur le cercueil du héros national congolais, icône du panafricanisme.

Serge SINDANI

- Publicité -

EN CONTINU