PUBLICITÉ

François Beya refuse de comparaître craignant pour sa sécurité

L’ancien conseiller du Chef de l’État en matière de sécurité, François Beya n’a pas comparu à l’audience du mardi 28 juin à la Haute Cour militaire.

Selon le conseil de ses avocats, l’ex « monsieur sécurité » du président Tshisekedi, François Beya incarcéré au centre pénitentiaire de MaKala à Kinshasa, dit craindre pour sa sécurité.

Ainsi, après une courte audience, la Cour a décidé de poursuivre l’instruction du fond de cette affaire le vendredi 1 juillet prochain à la Prison centrale de Makala.

Cette même audience devra aussi se prononcer, selon la défense, sur la nouvelle demande de mise en liberté provisoire des prévenus.

Retenons que quatre prévenus ont comparu à cette audience, seul François Beya était absent.

Pour rappel, le procès de François Beya s’est ouvert depuis le vendredi 3 juin à la prison de Makala, quatre mois après son arrestation.

L’ex monsieur sécurité de Félix Tshisekedi est accusé, avec cinq autres personnes, d’avoir participé à un complot contre le chef de l’État Congolais.

Bernard MPOYI

- Publicité -

EN CONTINU