PUBLICITÉ

Pêche miraculeuse 2.0 : Le gouvernement va de nouveau importer des tonnes de chinchards en Namibie

Après la débâcle et le fiasco ayant caractérisés la première commande des poissons chinchards l’année dernière, le gouvernement de Warriors s’en remet à nouveau à la Namibie avec l’espoir d’éviter les erreurs du passé. Bis repetita placent.

En prévision des festivités de fin d’année, le gouvernement de la République Démocratique du Congo entrevoit acheter des tonnes des poissons en Namibie. Cette révélation a été faite lors de la réunion hebdomadaire du Conseil des ministres du vendredi 24 Juin, par le ministre des Finances, Nicolas Kazadi qui assume également l’intérim du ministre de l’Economie nationale évincé par les députés nationaux.

Brossant le bilan de l’opération de prévision de la fin de cette année, il a été préconisé l’option de collaborer de manière plus étroite avec les opérateurs du secteur privé afin de renforcer la confiance, la transparence et la synergie dans le but de mieux répondre aux aspirations de la population et dans l’intérêt général.

Selon le compte rendu du conseil des ministres présenté par la ministre de la Culture et Arts, Catherine Katunga Furaha qui a fait office du porte-parole du gouvernement, le Ministre de l’Économie Nationale a.i. a été chargé de mener des échanges approfondis avec les opérateurs économiques du secteur et ramener des propositions au Conseil des Ministres afin atteindre les objectifs ciblés de capturer le maximum des poissons du quota alloué à la RDC.

S’agissant de l’importation et la distribution des vivres frais, le gouvernement a rassuré que tout est mis en œuvre pour rationaliser le circuit d’importation et de distribution. En ce sens, le gouvernement congolais prévoit la réévaluation et l’adéquation des charges reprises dans les structures des prix desdits produits d’une part, et l’identification des facteurs qui seraient à la base des barrières tarifaires et non tarifaires qui surchargent de manière injustifiée ces structures des prix, d’autre part.

L’année dernière, le Gouvernement de la République Démocratique du Congo a payé 6 millions de dollars américains à la Namibie pour pêcher 27 300 tonnes de poisson et le distribuer aux populations congolaises. Cette opération s’est soldée par un véritable fiasco. https://www.politico.cd/la-rdc-a-la-une/2022/01/08/peche-miraculeuse-en-rdc.html/101657/ N’ayant pas l’infrastructure adéquate pour exécuter cette opération, alors que sa licence expirait et face à la polémique qui enflait, le gouvernement a simplement acheté du poisson auprès des fournisseurs tentant de couvrir son raté.

Carmel NDEO

- Publicité -

EN CONTINU