PUBLICITÉ

Tanganyika : Crise à l’Assemblée provinciale, Daniel Aselo joue à l’arbitrage

Les Députés provinciaux du Tanganyika sont à nouveau à coûteaux tirés. Deux camps en opposition s’affrontent, dont celui des élus de l’Union Sacrée et l’autre se réclamant de la nouvelle majorité essentiellement du Front Commun pour le Congo.

Désavouant le staff dirigeant de cet organe délibérant, les députés de la nouvelle majorité ont initié des pétitions en vue de la déchéance de tous les membres du bureau de l’Assemblée provinciale.

Dans la suite des faits, un bureau d’âge a même été installé pour statuer sur les petitions.

Au cours d’une récente plénière, les députés de deux camps opposés en sont arrivés à l’échange des coups. Visiblement, une nouvelle crise a élu domicile à l’Assemblée provinciale du Tanganyika.

En sa qualité de Vice-Premier Ministre, Ministre de l’intérieur et décentralisation, Daniel Aselo Okito joue à l’arbitrage dans ce bras fer opposant les élus du Tanganyika. Ce faisant, il a convoqué à Kinshasa les membres du bureau sous coup des pétitions ainsi que ceux du bureau d’âge.

En avril 2021, l’Assemblée provinciale du Tanganyika avait livré un scénario similaire à celui qui se vit actuellement. On se rappellera que, les Députés acquis à l’Union Sacrée de la Nation et ceux restés fidèles au Front Commun pour le Congo s’étaient lancés dans une bataille sans merci où tous les moyens semblaient bons pour neutraliser le camp adverse. L’atmosphère empoisonnée des sentiments d’hostilité avait poussé les élus à en venir aux mains. Du coup la salle des plénières a été transformée en un ring de boxe entre hommes en cravates.

Junior Ngandu

- Publicité -

EN CONTINU