PUBLICITÉ

RDC : Félix Tshisekedi veut la signature des Arrêtés d’application sur le « FPEF » pour bien accomplir ses missions

Le président de la République, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, a invité les ministères en charge de l’Industrie, des Mines, du Travail, de la Formation Professionnelle et celui des Postes, Télécommunications, Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication à prendre, dans le meilleur délai, les arrêtés d’application interministériels ad hoc attendus afin de permettre au Fonds de promotion de l’éducation et de la formation « FPEF » de bien accomplir ses missions. C’était au cours de la 57ème réunion du conseil des ministres tenue vendredi 10 juin 2022 par visioconférence.

« A ce titre, et au-delà de leurs attributions ordinaires, les Ministères en charge de l’Industrie, des Mines, du Travail, de la Formation Professionnelle et celui des Postes, Télécommunications, Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication, tous concernés par les aspects techniques, administratifs et financiers de la mise en œuvre du Décret n°21/06 du 24 novembre 2021 portant création, organisation et fonctionnement du Fonds de Promotion de l’Education et de la Formation (FPEF) ont été appelés à prendre, dans le meilleur délai, les Arrêtés d’application interministériels ad hoc attendus pour permettre à ce dernier de bien accomplir ses missions. », peut-on lire dans le compte-rendu du porte-parole du gouvernement Congolais, Patrick Muyaya.

Peu avant cela, le Chef de l’État Congolais a rappelé que l’éducation nationale et la recherche scientifique constituent le secteur stratégique pour le développement durable pour la RDC.

Félix Tshisekedi a indiqué en outre que les réformes en cours dans le secteur de l’enseignement supérieur et universitaire (ESU), mais également l’impulsion nécessaire à donner dans les sphères de la formation professionnelle et de la recherche scientifique requièrent des ressources importantes et une « forte » implication de chaque ministère concerné.

De ce fait, le Président Congolais a chargé le Premier ministre, Jean-Michel Sama Lukonde, d’en assurer le suivi.

Le Fonds de promotion de l’éducation et de la formation (FPEF) est un établissement public créé par le Premier ministre. Il dispose d’une personnalité juridique et d’une autonomie financière, placé sous la tutelle du ministre de l’Enseignement primaire, secondaire et technique (EPST).

Christian Malele

- Publicité -

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

EN CONTINU