PUBLICITÉ

Bukavu : Les survivantes des violences sexuelles demandent au Roi Philippe d’assurer la sécurité du Dr. Dénis Mukwege

À Bukavu, chef-lieu de la province du Sud-Kivu, où il séjourne depuis le matin de dimanche, le couple royal belge a visité l’Hôpital général de Panzi, situé dans le quartier Panzi, commune d’Ibanda.

Sur place, le Roi Philippe et la Reine Mathilde, accompagnés du Premier Ministre, Jean-Michel Sama Lukonde, ont été accueillis par le Docteur Dénis Mukwege, responsable de cet hôpital général de référence réputé pour la prise en charge des femmes victimes des violences sexuelles et celles souffrantes de plusieurs problèmes gynécologiques, dont la fistule.

Peu après une visite guidée des installations hospitalières, le couple royal belge a eu un échange avec les femmes survivantes des violences sexuelles et celles souffrantes de divers problèmes gynécologiques prises en charge par le Docteur Dénis Mukwege qui, par ailleurs, s’est dit très heureux de recevoir, pour la première fois, le couple royal belge dans son institution hospitalière. Les femmes survivantes des violences sexuelles ont aussi salué, de vive voix, cette visite du couple royal à Panzi.

« Nous remercions Dieu. Nous sommes passées par beaucoup de souffrances. Nous avons la joie de voir le couple royal. Plusieurs d’entre nous sont décédées. Nous remercions notre Papa Mukwege, pour tout ce qu’il a fait pour nous. Nous sommes bien prises en charge ici à Panzi. Nous mangeons gratuitement. Que Dieu vous bénisse Docteur Mukwege », a déclaré une de ces femmes qui s’est adressée, en swahili, au Roi Philippe et à la Reine Mathilde.

Ces femmes ont, par ailleurs, sollicité l’appui et l’accompagnement du Couple royal belge mais surtout un soutien sans faille au Docteur Dénis Mukwege.

« Nous demandons au Roi des Belges de nous aider. D’assurer la sécurité de notre Papa Mukwege, car s’il n’était pas là, nous serions mortes. Nous demandons au Roi de nous aider vraiment. Merci beaucoup pour votre visite. Nous sommes contentes de vous voir parcourir de longues distances pour venir nous voir », a-t-elle renchéri, dans les propos recueillis par les services de presse attachés à la primature.

Prenant la parole devant ses semblables femmes, au nom du Roi, la Reine Mathilde a usé de compassion pour toutes ces femmes avant de leur promettre un appui sans faille.

« Le Roi et moi nous sommes extrêmement touchés d’être ici parmi vous. Nous avons rencontré le professeur Mukwege à plusieurs reprises et nous lui avons promis de venir ici à Bukavu voir ce qu’il fait. Nous sommes sans voix, en écoutant vos témoignages. Nous sommes pleins d’admiration pour votre courage, pour votre dynamisme, pour faire face à ce qui vous est arrivé. Vous pouvez être assurées que le Roi et moi, nous serons votre voix, que ça soit ici en RDC ou en dehors de la RDC. J’admire aussi le travail quotidien extraordinaire du personnel de l’hôpital de Panzi à vos côtés. Soyez assurées que nous ne vous oublierons jamais. Vous êtes vraiment des femmes d’exception pour la manière dont vous avez fait face aux attrocités », a-t-elle déclaré.

Signalons qu’après l’étape de Panzi, le cortège du couple royal s’est rendu à la Fondation Panzi avant de pouvoir se rendre à l’Institut international de l’agriculture tropicale (IITA). Il est également prévu des échanges avec la communauté belge vivant dans cette partie du pays. Cette étape est la dernière dans l’actif du séjour du Roi des Belges en République Démocratique du Congo.

Serge SINDANI

- Publicité -

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

EN CONTINU