PUBLICITÉ

RDC: J.P Bemba invite la population à réserver un accueil « chaleureux » au Roi Philippe et à la Reine Mathilde

Le Roi des Belges Philippe entame ce mardi 7 juin sa première visite officielle en République Démocratique du Congo, pour relancer le partenariat avec le Président de la République, Félix Tshisekedi et poursuivre le travail de mémoire sur la période coloniale qui reste encore dans les esprits des deux peuples.

Pour humer de l’air frais du sol de la RDC, le Président du Mouvement de Libération du Congo (MLC), Jean-Pierre Bemba Gombo invite la population congolaise à réserver un accueil chaleureux au Roi Philippe et à la Reine Mathilde.

«J’invite la population Congolaise à réserver un accueil chaleureux au Roi des Belges Philippe et à la Reine Mathilde qui seront à Kinshasa le mardi 7 juin 2022 à 12h00. Manifestons l’hospitalité Congolaise tout au long des boulevards Triomphal, Lumumba et avenue dee la Libération», a-t-il appelé.

Toutefois, il sied de signaler que le couple royal de la Belgique sera un déplacement de six jours, à l’invitation du Chef de l’État, Félix Tshisekedi. En effet, ce déplacement du Roi des Belges a une forte portée symbolique, deux ans après que Philippe a exprimé dans une lettre à Tshisekedi ses «plus profonds regrets» pour les «blessures» de la colonisation, une première historique.

Selon des sources royales, le souverain qui règne depuis 2013 avait regretté les «actes de violence et de cruauté» commis à l’époque où son ancêtre Léopold II avait fait du Congo sa propriété personnelle (1885-1908), avant le demi-siècle de présence de l’État belge.

À Kinshasa, le Roi Philippe sera accompagné de son épouse et de membres du gouvernement belge dont son Chef Alexander De Croo.

D’après les mêmes sources, il est prévu trois étapes et le souverain doit prononcer un discours aux deux premières; à Kinshasa mercredi lors d’une cérémonie avec le Président congolais, Félix Tshisekedi devant le siège du Parlement congolais, puis vendredi face aux étudiants de l’Université de Lubumbashi dans la province du Haut-Katanga.

«Il y aura aussi une référence au passé colonial», a indiqué le palais royal, sans plus de précisions.

Christian Okende

- Publicité -

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

EN CONTINU