PUBLICITÉ

Kasaï-Central : Le président de l’Assemblée provinciale Jérôme Muntu éjecté

Au cours d’une plénière ténue ce lundi 06 juin consacrée au traitement des pétitions initiées contre le Président et le rapporteur, 21 de 24 présents ont voté pour le départ de Jérôme Muntu Woma à la tête de l’organe délibérant de la provinciale du Kasaï-Central.

Invité à présenter ses moyens de défense face aux griefs portés à sa charge notamment le déficit et de l’incompétence dans la gestion des institutions ; de la nomination d’un agent régulier de la division de la communication et médias, en détachement à l’assemblée provinciale au poste de chef de division des relations publiques ; de la nomination léthargique des agents de l’administration de l’assemblée provinciale, Jérôme Muntu a laissé entendre que c’est son combat pour privilégier l’unité et la concorde qui lui a coûté son poste.

« Je ne suis pas venu présenter mes moyens de défense parce que ce sont les prétextes qu’on a présenté et qui n’ont rien avoir avec les vraies causes. Ce sont mes positions que j’ai toujours prises pour sauvegarder l’unité et la concorde dans la province qui me coûtent mon départ »,

Par ailleurs, il se pliait à la décision de ses collègues députés provinciaux car, dit-il «Je suis entrée à l’Assemblée par la volonté des députés provinciaux et je dois partir par la volonté des députés ».

Carmel NDEO

- Publicité -

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

EN CONTINU