PUBLICITÉ

Agression dans l’EST : Michel Mwika sollicite une cérémonie d’hommage national en faveur des militaires tombés au front

Le président national du parti politique, Parti National pour la Nouvelle Énergie du Congo (PNEC), Michel Mwika a écrit au gouvernement, particulièrement à son ministre national de la Défense et Anciens Combattants pour solliciter l’organisation des obsèques de militaires tombés au front lors des affrontements avec les terroristes du M23, dans le territoire de Rutshuru et Nyiragongo, au Nord-Kivu.

Dans sa correspondance, Michel Mwika a de prime à bord, rappelé que c’est depuis plusieurs années que les vaillants soldats sont sur le champ de bataille pour défendre « héroïquement » l’intégrité territoriale, la souveraineté du pays ainsi que les populations et leurs biens.

« En effet, en ce temps crucial où le pays et nos populations du Kivu et de l’Ituri font face à une énième agression du Mouvement terroriste du M23 avec le soutien avéré des troupes des Forces Rwandaises de défense, avec notamment comme preuve, la capture des deux militaires Rwandais sur le théâtre des opérations et plusieurs objets militaires appartenant à l’armée Rwandaise. C’est avec une profonde tristesse que nous avons lu dans la presse ce mercredi 1er Juin 2022, mois sacré de l’accession de notre pays à la souveraineté nationale et internationale, que 16 de nos vaillants soldats sont tombés sur le champ d’honneur pendant qu’ils étaient en train de chasser l’envahisseur de notre territoire », a-t-il déploré.

Le président national du PNEC précise que « ces sacrifices suprêmes ne sauraient passer inaperçus ». c’est pourquoi, explique-t-il « nous demandons à votre Excellence, en votre qualité de Ministre de la défense et anciens combattants ainsi qu’au Gouvernement de la République d’organiser une grande cérémonie d’hommage national à nos vaillants soldats morts en défendant la patrie ».

Selon lui, cette cérémonie devra être organisée au stade des martyrs de Kinshasa afin de permettre à toute la population de témoigner sa reconnaissance aux FARDC tombés au front.

« Que cette cérémonie soit aussi une preuve de soutien et d’encouragement pour ceux et celles qui sont encore en première ligne de front, preuve que la République est derrière eux et qu’ ensemble nous allons venir à bout de nos ennemis », a-t-il renchéri.

Occasion faisant le larron, le président national du PNEC a réitéré son soutien aux forces armées de la RDC qui restent encore engagées au front pour défendre l’intégrité territoriale.

« À celles et ceux qui sont au front, la patrie vous sera éternellement reconnaissante », a-t-il martelé.

Carmel NDEO

- Publicité -

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

EN CONTINU