PUBLICITÉ

Agression dans l’Est : en sit-in, les mouvements demandent l’expulsion de l’ambassadeur Rwandais

En sit-in à Kinshasa, le lundi 30 mai 2022, une dizaine de mouvements citoyens dont la Lucha, les indignés, FILIMBI et quelques plateformes politiques s’opposent catégoriquement à l’intrusion rwandaise par le biais du M23. Par conséquent, ils exigent la la fermeture de l’ambassade du Rwanda en RDC et l’expulsion de son ambassadeur, Vincent Karega, longtemps traité de « négationniste ».

Sur leurs pancartes, t-shirt et drapeaux, on pouvait lire les messages de protestations tels : « pas des négociations avec le diable », « aucun centimètre n’ira au Rwanda ».

Encadrés par la police, ces manifestants exigent du gouvernement congolais la fermeture de l’ambassade du Rwanda en République Démocratique du Congo.

Face à l’agression de la République Démocratique du Congo par le Rwanda et ne se faisant plus de doute sur le soutien de l’armée Rwandaise à « ses protégés » du M23, ces jeunes se disent prêts à mener la guerre au Rwanda.

Couverts du drapeau congolais, ces militants ont investi la gare centrale, dans la commune de la Gombe à Kinshasa pour réclamer la paix. C’est aux rwandais de le comprendre, au cas contraire le forcing s’imposerait, insistent-ils.

Cette action sera suivie d’un sit in devant l’ambassade du Rwanda à Kinshasa le mercredi 1er juin 2022 dans le même objectif : « demander la rupture des relations diplomatiques avec le Rwanda et l’expulsion de l’ambassadeur Vincent Karega ».

Le gouvernement congolais a pris les premières mesures en représaille au soutien apparent de l’armée rwandaise aux terroristes du M23 qui affrontent les FARDC dans l’Est, notamment le classement du M23 parmi les mouvements terroristes et l’exclut de facto du processus de paix de Nairobi.

Il a été également décidé de la convocation de l’ambassadeur du Rwanda accrédité en République Démocratique du Congo pour lui notifier la désapprobation totale du gouvernement congolais. Vincent Karega, ne se toujours pas présenté aux affaires étrangères. Des sources à l’ambassade rwandaise indique que ce dernier « n’a pas encore été notifié de sa convocation ».

Dominique Malala

- Publicité -

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

EN CONTINU