PUBLICITÉ

La Jeunesse Hutu du Nord-Kivu prête à partager des preuves de crimes du M23 en RDC

La Jeunesse de l’Association Culturelle Igisenge Hutu du Nord-Kivu a réagi, ce lundi 30 Mai, au sujet du communiqué cynique des terroristes du M23 qui mènent des actions sanguinaires dans les territoires de Rutshuru et Nyiragongo causant des déplacés « traumatisés qui ont trouvé refuge dans la vulnérabilité totale ».

D’après cette Jeunesse Hutu, ces terroristes du M23 veulent, dans leur communiqué du 29 mai, se dédouaner de leurs crimes indescriptibles contre les civils, la République et l’humanité entière. Pour elle, le M23 a délibérément violé les lois du pays, les droits de l’homme et le droit international humanitaire. Ils n’ont qu’une place devant les tribunaux compétents de la RDC ou ailleurs pour répondre de leurs crimes.

« Nous avons de preuves irréfutables de crimes que ces terroristes du M23 ont commis dans lesdits territoires contre les civils et continuons à les documenter chaque instant. Nous pourrions les partager avec les tribunaux compétents pour que ces terroristes du M23 soient punis selon les lois de notre pays ou tout autre mécanisme international de redevabilité pour établir la responsabilité criminelle de ces terroristes ethnico-génocidaires. Il est temps désormais, que les lois de notre pays soient appliquées contre ces terroristes du M23 », déclare la Jeunesse de l’Association Culturelle Igisenge Hutu du Nord-Kivu.

Ceci, selon cette jeunesse, contribuera à la non-répétition par tout individu ou groupe d’individus qui croirait en la violence contre les civils et la nation congolaise pour se faire une place dans les institutions. « Trop c’est trop, il est impérieux de promouvoir l’état de droit », lâche-t-elle.

Ces jeunes Hutu du Nord-Kivu pensent que le moment est propice pour montrer au monde entier que l’impunité pour les criminels n’est plus la norme en RDC depuis l’arrivée à la magistrature suprême du Chef de l’État, Félix Tshisekedi.

Christian Okende

- Publicité -

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

EN CONTINU