PUBLICITÉ

RDC : Madeleine Nikomba proclamée gouverneure de la Tshopo par le Conseil d’État

Battue par âge au second tour de l’élection gouvernorale, Madeleine Nikomba Sabangu, qui a saisi la cour d’appel pour certaines irrégularités, vient d’être proclamée Gouverneure de la province de la Tshopo à l’issue d’un long feuilleton judiciaire qui l’a apposée à Tony Kapalata dont l’élection a été annulée par l’arrêt nºRCE 096 de la cour d’appel de Kisangani. À cette élection, les deux candidats se sont départagés les voix, 14 chacun sur 28 députés votants.

Siégeant en matière électorale, le conseil d’État a, à son tour, annulé le vote exprimé par Jean Marie Ngandi, qui avait pris part à l’élection sans qualité. Dans son arrêt, lu en travers la RTNC le soir du vendredi 27 mai 2022, le conseil d’État a, ainsi, proclamé le ticket de la sénatrice Madeleine Nikomba élue par 14 voix contre 13 voix obtenues par Tony Kapalata.

« Et faisant ce qu’aurait dû faire le premier juge, constater que le résultat final, après déduction du vote irrégulier ayant profité au candidat Kapalata, dire pour Droit que ce dernier n’a enregistré que 13 votes valablement exprimés sur les 27 votants, alors que l’intimée Nikomba Madeleine a enregistré 14 votes valablement exprimés. En conséquence, proclamée définitivement élue Gouverneur de la province de la Tshopo, Nikomba Sabangu Madeleine et ce sera justice », a indiqué le conseil d’État.

Par ailleurs, le camp Kapalata qualifie de « scandaleuse » la décision du conseil d’État déclarant Madeleine Nikomba élue gouverneur de la Tshopo et parle d’une honte. « Le plus grand scandale judiciaire vient de se commettre à travers cette décision. Honte! », a écrit Théoveul Lotika, colistier Kapalata.

Jeune, 39 ans, Madeleine Nikomba est une femme leader politique congolaise et désormais la quatrième Gouverneure de la Tshopo. Elle succède Walle Lufungula, déchu en juin 2021. Elle a été élue sénatrice de la province de la Tshopo en mars 2019. Elle est élue le 4 décembre 2019 membre de la Commission Relation avec les institutions provinciales et les entités décentralisées en tant que rapporteuse au sein de la chambre haute du parlement. À travers sa fondation Madeleine Nikomba, elle est au cœur de nombreuses actions sociales dans la province de la Tshopo.

Serge SINDANI

- Publicité -

EN CONTINU