PUBLICITÉ

RDC : Le Sénat désigne Louis Mbonga Magalu candidat juge à la Cour Constitutionnelle

Le Parlement congolais sera en congrès, ce lundi 23 mai sur demande du Chef de l’État, afin de choisir un juge pour le compte du quota qui revient à l’Assemblée nationale et le Sénat. La Haute Cour affiche incomplet, à la suite de l’éjection par tirage au sort, le 10 mai
dernier, de deux de ses membres. À savoir, Dieudonné
Kaluba Dibwa et Evariste-Prince Funga Molimo Mwata ainsi que le décès de Polycarpe Mongulu T’apangane.

À cet effet, le Sénat a pris la résolution, au cours de sa séance plénière du vendredi 20 mai, de se prononcer, conformément à son règlement intérieur, spécialement en son article 10, sur la candidature du Sénateur Mbonga Magalu Engwanda Louis. Ce dernier remplacera l’illustre disparu, le juge Polycarpe Mongulu T’apangane qui aura été choisi, jadis, pour le quota du Sénat.

Le choix de la Chambre Haute du Parlement est prépondérant sur celui de la Chambre Basse du Parlement qui avait déjà deux de ses anciens membres nommés depuis le 7 juillet 2014, en qualité de juge de la Cour Constitutionnelle. Il s’agit de François Bokona Wiipa Bondjali, et Corneille Wasenda N’songo.

Ce lundi, le candidat choisi par le Sénat sera porté devant le Parlement réuni en congrès pour qu’il validé par la Représentation Nationale. Après le Parlement, il appartiendra aux composantes Président de la
République et Conseil Supérieur de la Magistrature (CSM) de désigner chacune un délégué à envoyer à la Cour Constitutionnelle.

Christian Okende

- Publicité -

EN CONTINU