PUBLICITÉ

Kinshasa : Félix Tshisekedi va « bientôt désenclaver » le quartier Camp Luka

Félix Tshisekedi, Président de la République démocratique du Congo a visité le samedi 14 mai le quartier populeux de la commune de Ngaliema, Camp Luka, qui est resté enclavé depuis plusieurs décennies. Sa principale artère, l’avenue du cimetière, étant impraticable. En plus, trois rivières traversant ce quartier constituent un grand obstacle pour ses habitants de joindre les communes voisines de Bandal et Selembao.

Selon la presse présidentielle, « dans quelques mois, Camp Luka sera relié à la commune de Selembao et ouvert à la partie Est de la capitale après la réhabilitation de sa principale avenue et l’erection des 3 ponts ( Sakombi , Maluku et Lubudi) ».

Le Président de la République Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, a lancé officiellement les travaux, le même samedi 14 mai, en présence de plusieurs personnalités dont le premier ministre et les présidents des deux chambres du Parlement.

« C’est un événement historique pour ce quartier réputé chaud d’accueillir,
pour la première fois de son histoire, un Président de la République.
La population était massivement mobilisée pour l’accueillir et le remercier pour cette attention particulière à leur milieu de vie », insiste le cabinet de Félix Tshisekedi.

Après avoir lancé les travaux, le Chef de l’Etat a traversé le quartier Camp Luka jusqu’au pont Lubudi sur la rivière Makelele escorté par une population en « liesse ».

« Méga infrastructure de 100 mètres sur la rivière Makelele, le pont Lubudi sera la principale voie d’entrée du camp Luka dans la partie Est. L’avenue du Cimetière , longue de 1300 m avec ses trois ponts devrait relier les communes de Ngaliema à celles de Selembao, Bandalungwa, Bumbu,etc », indique la presse présidentielle.

Cette nouvelle voie publique va, à coup sûr, réduire sensiblement les bouchons sur les avenues Kasavubu et ex 24 novembre et éviter des longs détours aux usagers.

Selon les équipes techniques de l’Office des voiries et drainage (OVD), citées toujours par la cellule de communication de Tshisekedi, « les travaux vont durer 6 mois et sont entièrement financés par le ministère des infrastructures et travaux publics ».

La réhabilitation de l’avenue du cimetière participe aussi à la « revalorisation » de ce quartier relégué en seconde zone du fait de sa position excentrée. Sous l’impulsion du Président Tshisekedi, l’eau et l’électricité étaient déjà fournis au camp Luka.

Stéphie MUKINZI M

- Publicité -

EN CONTINU