PUBLICITÉ

Réconciliation des leaders Katangais : « Nous désirons promouvoir le vivre ensemble dans la diversité » ( Mgr Fulgence Muteba )

L’archevêque métropolitain de Lubumbashi et coorganisateur avec l’Assemblée Episcopale de la Province Ecclésiastique de Lubumbashi (ASSEPL) du forum pour réconcilier les originaires de l’espace Katanga, Monseigneur Fulgence Muteba Mugalu a rappelé aux leaders katangais jeudi dernier, la nécessité de leur participation à ces assises. 

Le prélat catholique l’a exprimé au cours d’un point de presse animé au centre pastoral Monseigneur Jean-Pierre Tafunga, à Lubumbashi, chef-lieu de la province du Haut-Katanga. 

Mgr Fulgence Muteba, qui dit croire en la volonté ferme de tous, de prendre part à ses assises pour l’unité et la réconciliation des Katangais, a cependant, indiqué que « celui qui ne répondra pas à cette invitation risque de perdre ses ailes ».

Selon ce prélat catholique, ces assises qui vont se tenir juste après la table ronde interprovinciale sur la cohabitation entre Katangais et Kasaïens, visent à sceller l’unité et la tolérance. « Nous voulons que les gens enterrent la hache de guerre. Nous n’attendons pas de mettre tout le monde dans un seul sac. C’est l’unité dans la diversité », a-t-il expliqué.

« À la suite du dialogue entre Katangais, sera initié un dialogue avec tous les autres. Il s’agit d’une initiative citoyenne. Faire baisser la tension, qu’on se parle, qu’on se pardonne, car il y a eu mort d’homme », a-t-il martelé en justifiant les motifs de l’organisation de ce forum qui ne concerne que les leaders Katangais dans un premier temps.

Occasion faisant le larron, Mgr Fulgence Muteba en a lancé un appel à une prise de conscience sur le vivre ensemble. 

« On passe autant de temps dans les conflits, les menaces au lieu de travailler. Nous ne voulons pas que les autres se sentent en insécurité en vivant au Katanga quelle que soit la provenance. Nous désirons créer la cohésion sociale et promouvoir le vivre ensemble dans la diversité », a-t-il soutenu.

Il sied de souligner que, plus de 100 personnes sont attendues à ce forum qui se déroulera du 17 au 19 mai 2022 à Lubumbashi. Il s’agit des hommes politiques, des chefs coutumiers, ainsi que des universitaires. 

Adrien AMBANENGO

- Publicité -

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

EN CONTINU