PUBLICITÉ

Tshopo : « Nous sommes là pour le peuple et pour résoudre le problème de la province » (Gouverneur élu)

Déclaré gouverneur de la province de la Tshopo au second tour d’une élection très serrée, conformément à l’article 170 de la loi électorale, qui a départagé les deux candidats ayant obtenu tous deux 14 voix sur 28 votants, Tony Kapalata promet résoudre les problèmes qui freinent le développement de la province de la Tshopo.

Selon le tout nouveau gouverneur de la grande province, le travail qui sera fait par lui et tout son gouvernement provincial, sera réalisé main dans la man avec le souverain primaire.

« Nous sommes là pour le peuple. Nous sommes élus pour résoudre le problème de la province. Alors mettons nous ensemble au travail. Ce n’est pas seulement Tony Kapalata, mais toute la province qui doit être main dans la main dans ce travail pour que la Tshopo devienne plus que prospère demain », a-t-il affirmé, mardi, sur Top Congo FM.

Kapalata place ainsi les routes et l’électricité comme ses priorités : « j’ai eu à partager avec la population Tshopolaise pendant le bain de foule qu’elle m’a offert tout à l’heure. Ils ont exprimé leur desiderata notamment la route, le carburant, l’électricité et je pense que ce sont nos priorités. L’heure est venue pour que nous puissions avancer main dans la main, apporter le changement tant voulu au sein de la province ».

« Je pense que nous aurons l’occasion de travailler main dans la main avec elle (son challenger Madeleine Nikomba) dans le cadre de nos différents projets que nous avons pour la Tshopo. Je sais que, c’est une sénatrice qui a beaucoup d’idées, beaucoup d’intentions et qui veut vraiment travailler pour notre province », a martelé Tony Kapalata.

Madeleine Nikomba et Tony Kapalata ont tous eu 14 voix. La CENI a, n’ayant pas constaté une majorité absolue, fait recours à l’article 170 de la loi électorale stipule qu’en cas d’égalité de voix, la liste dont le candidat gouverneur est le plus âgé l’emporte.

Tony Kapalata succède ainsi à Louis-Marie Walle Lufungula, déchu en avril 2021. Il a comme vice-gouverneur Theoveul Lotika, un député provincial élu de la ville de Kisangani.

Serge SINDANI

- Publicité -

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

EN CONTINU