PUBLICITÉ

Haut-Lomami : Le candidat Gouverneur Jethro Muyombi veut « changer le paradigme du sous développement »

Du démembrement de l’ex Katanga, la province du Haut-Lomami n’a pas encore enregistré d’ascension notable, estiment plusieurs conservateurs. Fils du terroir, Jethro Muyombi Tshimbu se lance dans la course au poste de Gouverneur, en vue dit-il, de changer l’image de cette entité en se basant sur la vision du Président Félix Tshisekedi.

Très ambitieux, Jethro Muyombi avoue être celui par qui le développement de la province du Haut-Lomami va arriver. Pour ce faire, il promet de mettre en pratique la vision du chef de l’État, Félix Tshisekedi Tshilombo « le peuple d’abord », et ce, en changeant « le paradigme du sous développement » de cette province.

À la fois originaire des territoires de Kamina, de Malemba Nkulu, de Kasongo et de Bukama, ce jeune candidat au scrutin des gouverneurs prévu le 6 mai 2022 se présente comme le pion gagnant de l’Union Sacrée dans le Haut-Lomami car, « entant que membre de cette vision du Chef de l’État, son ASBL Vision Collective pour le Développement du Congo travaille en partenariat avec le mouvement sociopolitique Fatshi Progrès, malgré la présence des autres candidats à ce poste qui, d’ailleurs, ont déjà travaillé avec le régime passé », indique-t-on.

Cette candidature de Jethro Muyombi au poste de Gouverneur est justifiée notamment par « les bonnes relations à l’intérieur et à l’extérieur du pays, une grande expérience managériale des grandes entreprises, une bonne capacité de réseautage et de communication sans oublier l’analyse de tableau des finances et interprétation de la législation congolaise », des qualités à en croire l’un de des grands soutiens, qu’il pense utiliser pour le décollage du Haut-Lomami.

« Toutes ces qualités font que toutes les forces vives de la province du Haut-Lomami l’approuvent et ont confiance qu’il va bel et bien ramener un nouveau vent et un nouvel élan pour le développement de cette entité de la RDC », a ajouté la même source.

Dans son parcours professionnel, Gethro Muyombi a assumé plusieurs postes et responsabilités. Il a travaillé à la SNEL/Bukama, à la Vision Mondiale/RDC, inspecteur judiciaire a.i au Parquet de Lubumbashi, Consultant et coordonnateur des projets dans la coopérative Allemande, chargé des cours à l’Institut Supérieur d’Etudes Sociales de Lubumbashi, Directeur du département juridique dans l’entreprise CHEMAF/Lubumbashi, Directeur de la société Luano Grandes Propriétés/Lubumbashi et Président du Conseil d’administration de l’école Anglaise de Lubumbashi.

Junior Ngandu

- Publicité -

EN CONTINU