PUBLICITÉ

Haut-Katanga : Interpellé, Patrick Katengo, Président du FNJ, placé en garde à vue à l’auditorat militaire de Lubumbashi

Le Président du Forum National de la Jeunesse, Patrick Katengo a été interpellé et placé en garde à vue à l’auditorat militaire garnison de Lubumbashi le mardi 14 avril.

Ses proches à Lubumbashi révèlent que Patrick Katengo a été « consulté » par un « groupe de jeunes ayant une coopérative minière ». Son interpellation a eu lieu au moment même de son entretien avec ces jeunes.

« Le président Patrick Katengo a été consulté par un groupe de jeunes ayant leur coopérative minière afin de plaider pour eux parce que menacés de déguerpissement dans une carrière d’exploitation artisanale comprise entre Lubumbashi et likasi. Se trouvant à la table des négociations, ac vu être arrêté avec comme motif, il serait entrain d’inciter les jeunes à la révolte », a confié à la presse Simon Pierre Kalenga, président du Forum national de la jeunesse dans le Haut-Katanga.

Et de s’interroger : « Il est Président d’une structure nationale de la jeunesse et de surcroît, Ambassadeur universel de la paix. Donc, sa fuite n’est pas à craindre. Comment expliquer que quelqu’un qui défend les jeunes peut-il être amené à l’auditorat militaire pour une affaire civile ».

Stéphie MUKINZI M

- Publicité -

EN CONTINU