PUBLICITÉ

RDC : Avec le PAM, Denise Nyakeru Tshisekedi sur le front de lutte contre l’insécurité alimentaire

Invitée en sa qualité d’ambassadrice en matière de lutte contre l’insécurité alimentaire et la malnutrition, la Première Dame, Denise Nyakeru Tshisekedi, a réitéré son engagement à lutter pour la réduction du taux de malnutrition en RDC.

C’était ce jeudi 7 avril 2022 au cours de la réunion de leadership du Programme Alimentaire Mondial (PAM) en Afrique australe à Kinshasa du 6 au 9 avril 2022.

Avec comme thème, « Regarder vers l’avenir au-delà de la crise : se positionner pour un engagement stratégique significatif », cette rencontre met autour d’une même table les Directeurs régionaux du PAM en Afrique australe afin de discuter sur la stratégie de mise en œuvre de la politique du PAM sur la sécurité alimentaire et la nutrition.

« La RDC n’est malheureusement pas épargnée par l’insécurité alimentaire et la malnutrition. Cette situation est d’autant plus regrettable que le pays a le potentiel, compte tenu de sa superficie de terre arable et de son climat favorable de nourrir toute sa population et d’exporter le surplus », a relevé la Première Dame.

Le Chef de l’État, a-t-elle dit, s’est engagé à diriger le pays dans la bonne direction. Selon elle, Félix Tshisekedi reconnaît que le changement ne se fera pas du jour au lendemain et que le gouvernement a besoin des partenaires pour atteindre les résultats qu’il vise. « Avec les enjeux actuels au niveau mondial, nous sommes plus que convaincus que c’est le moment de travailler ensemble. Car ensemble, nous sommes une communauté beaucoup plus forte (…) », a fait savoir Denise Nyakeru Tshisekedi.

À en croire la dépêche du bureau de la Première Dame, l’épouse du Chef de l’Etat a par ailleurs rappelé l’appui récent du PAM envers sa Fondation lors de la clôture du mois dédié aux droits de la femme auprès de 2000 femmes rurales pour leurs activités agricoles afin de mieux s’organiser et contribuer à la sécurité alimentaire de la population.

Pour rappel, apprend-t-on, ces travaux font suite à une réunion qui a lieu à Kinshasa en janvier dernier au cours de laquelle la RDC avait fait une déclaration pour le développement du milieu rural.

Cette dernière, selon toujours la même source, avait été adoptée par l’Union africaine grâce à l’appui du Président de la République. « C’est dans ce cadre que la réunion de leadership du PAM vient prendre à bras le corps cette déclaration pour sa matérialisation », lit-on.

Hervé Pedro

- Publicité -

EN CONTINU