PUBLICITÉ

Le Ministre des transports appelé à justifier la recrudescence des accidents en RDC

Le député national, Claude Misare Mugomberwa veut des explications du Ministre des Transports, Voies de Communication et de Désenclavement, Chérubin Okende sur les accidents en République Démocratique du Congo.

À travers une question orale avec débat, cet élu d’Uvira a appelé le Ministre Okende à justifier la recrudescence des accidents en RDC. Pour être un peu plus clair, il a évoqué le déraillement d’un train de marchandises de la Société Nationale de Chemin de Fer du Congo (SNCC) dans la province de Lualaba ainsi que de nombreux accidents de circulation notamment dans la ville de Kinshasa, Kwilu et Kongo-Central ; et plusieurs cas de naufrages sur le lac Kivu dans la province du Sud-Kivu.

D’après l’initiateur de cette démarche parlementaire, il a adressé cette question orale avec débat conformément aux dispositions des articles articles 100 et 138 de la Constitution ; celles des articles 168, 169, 171 alinéa 1er, 175 et 176 du Règlement Intérieur de l’Assemblée nationale.

«En effet, de 2020 à ce jour, plusieurs compatriotes ont perdu la vie suite aux accidents liés aux transports ferroviaires, terrestres et aériens. Mais jusqu’à présent, l’opinion nationale n’a jamais été fixée sur les mesures prises par votre Autorité en vue de prévenir les multiples accidents et rassurer les citoyens congolais de faire leurs mouvements sur toute l’étendue du territoire national sans aucune inquiétude. Ainsi, je voudrais rappeler à votre Autorité quelques cas récents. Le dimanche 3 avril 2022, le déraillement d’un train des marchandises de la Société Nationale de Chemin de Fer du Congo (SNCC) a eu lieu en Territoire de Lubudi, Province du Lualaba. Le bilan provisoire de cet accident ferroviaire serait de 6 morts, 2 wagons couchés, 2 autres penchés, 3 wagons déraillés. Il vous soutiendra qu’en fin mars 2022, sur le même axe, un autre accident ferroviaire s’est déroulé avec comme bilan provisoire 75 décès et 125 blessés dont 28 avec traumatisme grave», a-t-il rappelé.

Et de poursuivre : «Le drame avait eu lieu entre les villages Kitenta et Buyofwe à 19 kilomètres du chef-lieu du territoire de Lubudi dans la Province du Lualaba».

Par ailleurs, au-delà des multiples accidents ferroviaires enregistrés dans la province du Lualaba, Claude Misare a indiqué que la RDC a déjà enregistré de nombreux accidents de circulation notamment dans les provinces de la ville de Kinshasa, Kwilu et Kongo Central ; et plusieurs cas de naufrages sur le lac Kivu dans la province du Sud-Kivu.

«À titre illustratif en 2021, au moins 126 accidents de circulation auraient été enregistrés dans le Kwilu. Dans la ville de Matadi, d’après les sources de la police de circulation routière, au moins 98 cas d’accidents de circulation routière y ont été enregistrés. Le 11 novembre 2021, sur le lac Kivu dans Territoire de Kalehe au Sud-Kivu, un naufrage d’une pirogue a causé la mort de 22 personnes et plusieurs personnes disparues», a-t-il déclaré.

De ce fait, le député national Claude Misare Mugomberwa veut que le Ministre des Transports, Voies de Communication et de Désenclavement, Chérubin Okende puisse éclairer la lanterne de la représentation nationale sur les questions suivantes :

  1. Quel est l’état des lieux de la prise en charge par le Gouvernement des différentes personnes blessées d’accident ferroviaire dans la province du Lualaba ? Comment votre autorité pense-t-elle indemniser toutes les victimes des accidents des années susmentionnées?
  2. Quelles sont les décisions déjà prises par votre ministère en vue de remédier aux différentes causes d’accident ?
  3. Comment votre Autorité compte-t-elle améliorer la qualité du contrôle et de la sécurité des systèmes de transport ?
  4. Quelles sont les conclusions formulées par les différentes commissions d’enquête diligentées à ce sujet par votre Autorité ?

Christian Okende

- Publicité -

EN CONTINU