PUBLICITÉ

Ituri : Le Représentant spécial adjoint de la MONUSCO à Bunia pour s’enquérir de toutes les dimensions de la crise humanitaire

Le gouverneur militaire de la province de l’Ituri, le lieutenant général Johnny Luboya Nkashama, a reçu, vendredi à Bunia, le Représentant spécial adjoint et Coordonnateur humanitaire au sein de la MONUSCO, Bruno Lemarqui, à la tête d’une forte délégation, venu s’enquérir de toutes les dimensions de la crise humanitaire en Ituri.

Abordé par la presse au sortir de l’audience avec l’autorité provinciale, Bruno Lemarqui a déclaré qu’il est en RDC il y a deux semaines et demi et que c’est pour la première fois qu’il arrive en Ituri.

« Je suis venu rencontrer le lieutenant général Johnny Luboya Nkashama pour comprendre et discuter sur les problèmes d’accès humanitaire, sanitaire, les violences et également parler de différents points avec nos partenaires humanitaires dont OCHA », a-t-il indiqué.

Le Représentant spécial adjoint a fait savoir, en outre, qu’à son retour à Kinshasa, il mettra tout en œuvre pour mener des plaidoyers en rapport avec les problèmes humanitaires selon le plan humanitaire de 2022, dont le coût est estimé à 1,9 milliard USD.

Bruno Lemarqui a, par la même occasion, précisé que le lancement du plan humanitaire de 2022 coïncide avec la crise créée par l’invasion de l’Ukraine, d’où il va falloir trouver les moyens pour canaliser l’aide à l’Ituri où les problèmes humanitaires se posent avec acuité.

Le nouveau Représentant spécial adjoint et Coordonnateur humanitaire en RDC, Bruno Lemarqui, vient de remplacer à ce poste David Macclacankarl, rappelle-t-on.

Stéphie MUKINZI M & ACP

- Publicité -

EN CONTINU