PUBLICITÉ

RDC/État de siège : Mboso plaide pour l’amélioration des conditions financières, matériels et logistiques de l’armée

Le président de la chambre basse du parlement, Christophe Mboso, a abordé, dans son discours d’ouverture de la session ordinaire de mars ce mardi 15 mars, la question sécuritaire à l’Est du pays en proie à l’activisme des groupes armés tant nationaux et étrangers.

Dans son speech, Christophe Mboso fustige des actes d’exaction des populations civiles qui constituent des « graves violations des droits humains » ainsi qu’au pillage de ressources naturelles.

Saluant l’action menée par les Forces armées et de sécurité dans le cadre de l’état de siège instauré dans les provinces du Nord-Kivu et de l’Ituri, Christophe Mboso a tout de même, invité le gouvernement à tout mettre en œuvre pour doter ces dernières des moyens matériels et logistiques en vue de faire face aux défis sécuritaires, de préserver l’intégrité du territoire national et d’assurer la protection de citoyens.

À ce propos, il a rappelé au gouvernement qu’avec l’appui de partenaires, la RDC avait entrepris, depuis 2008, des reformes du secteur de la défense et de la sécurité, lesquelles avaient abouti à l’adoption par le Parlement et à la promulgation notamment de la Loi n°11/013 du 11 aout 2011 portant organisation et fonctionnement des Forces armées et de la Loi n°13/005 du 15 janvier 2013 portant Statut du militaire des FARDC.

Cependant, il dit constater qu’à ce jour, une importante étape de cette réforme n’est toujours pas parachevée. Il s’agit de la loi de programmation militaire.

« Afin de parachever le processus de ces réformes, j’exhorte le Gouvernement d’accélérer l’adoption et le dépôt au Bureau de l’Assemblée nationale du projet de loi de programmation militaire afin de doter nos Forces armées des moyens financiers, matériels et logistiques susceptibles de leur permettre d’accomplir avec efficacité et bravoure les lourdes missions que leur assigne la Constitution et ainsi de faire face aux menaces sécuritaires internes et externes de notre pays », a plaidé le président de l’assemblée nationale.

Par ailleurs , il a réitéré le soutien de la chambre des élus du peuple aux forces armées. Mboso a indiqué à juste titre que l’assemblée nationale accueille sur son hall principal une exposition photos dédiée aux militaires dans le cadre de la campagne « Bendele ekweya te ».

Carmel NDEO

- Publicité -

EN CONTINU