PUBLICITÉ

Ouverture de la session ordinaire de mars : Willy Bakonga signe son retour

La cérémonie d’ouverture de la session ordinaire de mars à l’Assemblée nationale connaît la présence de quelques députés nationaux qui n’ont pas siégé durant les sessions ordinaires de mars 2021 et budgétaire de septembre 2021.

À l’instar de la députée nationale Jeanine Mabunda, le député national Willy Bakonga a signé son retour à l’hémicycle et ce, malgré ses démêlés judiciaires. Ces derniers, après la signature de l’acte de décès de la coalition FCC-CACH, ont brillé par leurs absences aux plénières.

À cette cérémonie d’ouverture solennelle marquant la rentrée parlementaire, ils brillent par leur présence après un long moment d’absence.

Pour mémoire, Willy Bakonga qui purgeait sa peine de 3 ans de prison pour « blanchiment des capitaux », en attendant le procès sur un prétendu détournement de fonds alloués à la gratuité de l’école primaire, s’était vu libéré par grâce présidentielle. Une mesure rejetée par la suite par les autorités judiciaires qui promettaient renvoyer Bakonga en prison.

Christian Okende

- Publicité -

EN CONTINU