PUBLICITÉ

Ituri : Un élément FARDC se donne la mort après avoir tué son épouse par balles à Irumu

Deux corps sans vie, dont l’un est d’un militaire FARDC et l’autre celui de son épouse, ont été retrouvés ce jeudi 03 Mars 2022 dans leur domicile situé au village Nyabuhuka du groupement Mitego, chefferie de Bahema-Mitego dans le territoire d’Irumu.

D’après un habitant dans la région, le militaire avec son épouse, qui est une jeune fille mariée à ce militaire depuis quelques jours seulement, dans leur jeu d’amour, était entrain de manipuler l’arme. C’est la femme qui avait l’arme, entrain de la manipuler pendant que la sûreté était ouverte. Par imprudence, elle a reçu trois balles et elle est morte.

Son époux, le militaire, très surpris par l’incident, lui-même s’est donné dessus et il est mort sur le champ. Les deux personnes ont été portées en terre l’après-midi de ce même jeudi.

« Une jeune fille âgée de 17 ans s’est mariée avec un soldat en date du 01 Mars. Vers 22h, la fille était en plein amour avec son mari, entrain de jouer avec l’arme. La sécurité de l’arme était ouverte et cette fille a reçu trois coups de balles et elle est morte. L’homme de son tour, en voyant la fille morte, s’est tiré lui-même et succombé sur place. L’homme et la femme ont été enterrés dans la chefferie de Bahema-Mitego » déclare cet habitant joint au téléphone par POLITICO.CD

Cette information qui est confirmée par plusieurs couches sociales n’est pas encore confirmée par des sources sécuritaires.

Gloire Mumbesa depuis Bunia

- Publicité -

EN CONTINU