PUBLICITÉ

RDC/PME : Bientôt l’adoption des projets de loi pour alléger le poids fiscal sur les jeunes entrepreneurs

Le Ministre de l’Entrepreneuriat et de Petites et Moyennes Entreprises (PME), Eustache Muhanzi a annoncé, le mercredi 2 mars, que deux projets lois sur l’entrepreneuriat et le start-ups ; et sur l’artisanat seraient bientôt adoptés en République Démocratique du Congo.

Ces projets de loi, à en croire le Ministre des PME, vont permettre d’alléger le poids fiscal aux jeunes entrepreneurs.

Il l’a fait savoir aux jeunes entrepreneurs du Sud-Kivu au cours d’une matière d’information et de sensibilisation sur l’entrepreneuriat et la loi sur la sous-traitance dans le secteur privé tenue à Bukavu.

Profitant de cette occasion, ces jeunes entrepreneurs de ce coin de la République ont plaidé pour des mesures d’allègement fiscal en leur faveur.

D’où, le patron des PME les a expliqué que ces deux projets de loi ont déjà été débattus et adoptés en commission gouvernementale et seront discutés et adoptés au conseil des ministres dans les deux semaines maximums et par la suite, seront transmis au Parlement.

«Et nous espérons qu’à la session de mars prochain, ces deux lois vont être débattues et discutées au niveau du Parlement et ensuite être promulguées par le Chef de l’Etat », a laissé entendre, le ministre Eustache Muhanzi.

Aussi, indique-t-il, il y a des dispositions à l’intérieur de ces deux lois qui vont disposer d’un moratoire d’une année, deux ou trois ans, selon le cas pour que les jeunes entreprises qui commencent soient, effectivement, défiscalisées pour leur permettre de s’asseoir avant de payer leurs taxes.

En dépit des demandes pour des exonérations fiscales, d’autres jeunes ont plaidé pour des mécanismes de financements de leurs projets. À ce sujet, Eustache Muhanzi a annoncé qu’un projet de la Banque mondiale serait mis en œuvre, avec 300 millions USD, pour financer jeunes entrepreneurs innovants dans les villes de Bukavu, Kinshasa et Lubumbashi.

Christian Okende

- Publicité -

EN CONTINU