PUBLICITÉ

La RDC et la BAD signent 3 accords des financements évalués à 196 millions USD

La RDC et la banquet africaine de développement (BAD) ont signé trois accords de financement portant sur le projet d’aménagement de la route Bukavu-Goma, projet de renforcement des infrastructures socio-économiques dans la région du centre –phase II (PRISE II) et le projet d’appui à la relance de l’économie congolaise pour un montant global de 140 millions d’Unités de Compte soit l’équivalant de 196 millions de dollars américains.

Le ministre des finances Nicolas Kazadi qui a représenté la RDC à la signature de ces accords,a indiqué que cette somme est constituée d’un prêt de 83,33 millions d’UC, soit 116,66 millions d’USD et d’un don qui se chiffre à 56,67 millions d’UC, soit 9,34 millions d’USD.

Dans sa prise de parole, Nicolas Kazadi a remercié le management de la BAD pour le soutien financier octroyé à la RDC, prouvant à suffisance que cette institution bancaire est un partenaire stratégique avec qui nous entretenons une coopération fructueuse.

L’argentier de la république s’est aussi réjoui du fait que deux projets sur trois concernent directement les secteurs des infrastructures et de développement rural dans les provinces ciblées par le gouvernement car a-t-il expliqué « ces projets, vont contribuer à une transformation des conditions de vie des populations, estimant que le troisième projet qui porte sur un appui va soutenir le secteur économique et financier ».

« Je note que le premier projet relatif à l’aménagement de la route Bukavu-Goma dont le coût total est de 70 millions d’UC, soit 98 millions de $US, contribuera à réduire le temps de parcours d’un camion poids lourd de 4 heures à 1 heure et demi  et à réduite le temps de parcours pour l’approvisionnement en eau potable de 2 heures à 20 minutes et celui d’un centre santé, de 5 heures à 20 minutes », a-t-il soutenu.

Parlant du deuxième accord, Nicolas Kazadi a fait savoir qu’il s’agit d’un financement additionnel au deuxième phase au projet de renforcement des infrastructures socio-économiques dans la Zone Centre (PRISE).

« Le montant du financement est de 50 millions d’UC soit l’équivalant de 70 millions d’USD tandis que les principaux bénéficiaires directs de ce projet, estimés à plus de 870.000, sont les populations de quelques 41 agglomérations rurales de 10 provinces, notamment les femmes et les enfants », rapporte l’agence congolaise de presse.

Le troisième projet d’appui à la relance de l’économie congolaise,  est financé par un Don de 20 millions d’UC, soit l’équivalant de 28 millions de USD.

Il vise à poursuivre la mise en œuvre des réformes économiques engagées par le gouvernement pour sortir de la crise de la COVID-19 et assurer la relance de l’économie. L’objectif global du projet est de contribuer à l’amélioration des résultats budgétaires et du climat des investissements.

Carmel NDEO et ACP

- Publicité -

EN CONTINU