PUBLICITÉ

RDC : Traduits en justice par un cadre de l’UDPS, 10 militants de Martin Fayulu condamnés à 10 ans de prison

Le Tribunal de Grande Instance de Ndjili, à Kinshasa a condamné lundi 28 février, dix militant de l’ECIDé, parti politique de l’opposant Martin Fayulu, à dix ans de prison pour vol, coups et blessures volontaires et destruction méchante. Un jugement contesté par la défense qui promet d’interjeter appel de cette décision dès ce mardi.

Jugés en procédure de flagrance, ces militants ont été immédiatement mis en état d’arrestation.

Ils avaient été arrêté à la suite d’une plainte déposée par le député national du parti présidentiel UDPS, Bruno Kabangu. Il les accusent de l’avoir attaqué et tabassé samedi 26 février à Masina (Quartier 3).

Des accusations rejettées par Me Clément Muza, avocat de la défense, mais aussi secrétaire exécutif de l’ECIDé/Tshangu.

« Il n’a pas été brutalisé. Pendant l’audience aucune preuve n’a été brandie. Nous avons même demandé au tribunal de requérir un médecin, mais il a refusé. Le député avait des sparadraps sans aucune blessure. Ce qui s’est passé hier n’est pas du droit », a-t-il déploré à un média local.

Dans le cadre de ce dossier, deux mineurs ont été mis à la disposition du tribunal pour enfant et quatre autres personnes ont été acquittées, a-t-on appris.

Dominique Malala

- Publicité -

EN CONTINU