PUBLICITÉ

États généraux de la communication et médias : Début ce mardi des travaux

Le ministre de la Communication et médias, porte-parole du gouvernement, Patrick Muyaya Katembwe, a annoncé la tenue des Etats généraux de la Communication et médias (EGCM), du 25 au 28 janvier courant, au centre Nganda, à Kinshasa.

Le ministre de la Communication et médias Patrick Muyaya Katembwe, qui a fait cette annonce, samedi, lors du compte rendu du Conseil des ministres, a précisé que ces assises, placées sous le thème « Médias congolais, quelles perspectives à l’ère numérique face aux défis de développement durable », visent la refondation de l’écosystème du secteur de la presse et de la communication.

Par ailleurs, le président de l’Association nationale des entreprises audiovisuelles privées (ANEAP), et membre du comité organisateur, Kibambi Shintwa, a précisé que « la tenue de ces assises est une occasion de faire le toilettage de ce métier auquel, a-t- il estimé, certains ont accédé par effraction ».

« Après ces travaux, qui réuniront 150 acteurs du secteur de la presse venus des différents coins de la RDC et de la diaspora, on connaitra qui est journaliste et qui ne l’est pas, qui a la carte professionnelle de la presse et qui n’en a pas », a-t-il souligné.

Il ressort du rapport général du comité scientifique des états généraux de la communication et médias que trois commissions ont été mises en place, à savoir la réforme du cadre légal, la viabilité économique des médias et la définition de la politique nationale de communication.

A cet effet, des recommandations ont été faites à l’issue des travaux dudit comité. Celles-ci concernent notamment la définition de la politique nationale de la communication et médias ; l’amélioration des objectifs par rapport à l’état des lieux et la nécessité d’avoir une loi sur la liberté de la presse adaptée au contexte du moment.

La consolidation de la définition du journaliste, l’allègement substantiel du régime fiscal, douanier et parafiscal des entreprises de presse ainsi que l’opérationnalisation des aides directes et indirectes à la presse figurent également parmi lesdites recommandations.

Stéphie MUKINZI & ACP

- Publicité -

EN CONTINU