PUBLICITÉ

RDC: Daniel Aselo signale la recrudescence du banditisme urbain dans les villes de Lubumbashi, Kananga et Bukavu

Faisant le point sur l’État et administration du territoire au cours de la 37è réunion du conseil des Ministres tenue le vendredi 21 janvier 2022, le Vice-Premier Ministre, Ministre de l’intérieur et sécurité, a épinglé quelques faits. Daniel Aselo s’est apaisanti sur la recrudescence du banditisme urbain dans certaines villes telles que Lubumbashi, Kananga et Bukavu où des cas isolés ont été déplorés.

Ce faisant, le Vice-Premier Ministre, Ministre de l’intérieur et sécurité, a précisé que les services habilités sont en opération pour mettre fin à l’aventure des bandits.

De manière générale, Daniel Aselo a indiqué que la situation sécuritaire sur toute l’étendue de la RDC, demeure calme en dépit des cas d’insécurité enregistrés dans la partie Est, où se poursuivent les opérations militaires, dans le cadre de l’état de siège.

Dans son intervention, le VPM de l’intérieur et sécurité a révélé, par ailleurs, aux membres du gouvernement, le rapatriement de 101 ressortissants rwandais, à partir de la localité de Boza, fuyant la campagne de vaccination contre la Covid-19 organisée dans leur pays.

Face à la recommandation du Chef de l’État Félix Tshisekedi, en vue de la fluidité dans la circulation routière à Kinshasa, Daniel Aselo a fait part au Conseil, avoir transmis des instructions aux services concernés. « À ce sujet, le Commissaire Général de la Police Nationale Congolaise a été instruit de prendre toutes les dispositions nécessaires pour faire respecter rigoureusement le Code de bonne conduite aux policiers en vue de faire appliquer strictement le Code de la route », rapporte le compte-rendu de la 37e réunion du conseil des Ministres.

Et de poursuivre : « De son côté, le Gouverneur de la Ville Province de Kinshasa a été chargé de procéder, sans désemparer, au dégagement de toutes les voies sur l’étendue de la ville, notamment des véhicules abandonnés, des garages de fortune, des marchés pirates et autres ateliers. Des dispositions à prendre à cet effet devraient l’être en concertation avec la Police Nationale Congolaise afin que l’exécution soit cohérente et sans faille ».

Pour ponctuer ses propos, le Ministre Daniel Aselo a annoncé la tenue dès la semaine prochaine, des réunions stratégiques hebdomadaires auxquelles seront conviés les experts de la Coordination pour le Changement de Mentalité (CCM), la Commission Nationale de la Prévention Routière (CNPR) et d’autres services concernés par la question.

Junior Ngandu

- Publicité -

EN CONTINU