PUBLICITÉ

RDC: l’Asbl Tshisekedi Horizon 2023 exige des sanctions sévères contre les détourneurs des fonds du projet « Tshilejelu »

Les appels se multiplient en vue des sanctions à l’encontre des présumés détourneurs des fonds du projet «Tshilejelu». Dans la foulée, l’Asbl Tshisekedi Horizon 2023 (TH2023) veut de la lumière dans ce dossier.

Ce faisant, TH2023 par son Président Steve Mbuyi, appelle à des sanctions contre les détourneurs des fonds du projet «Tshilejelu». À l’en croire, ce dossier mérite d’être traité sans complaisance.

TH2023 estime que le projet «Tshilejelu» qui traduit la vision du Chef de l’état vers le développement des infrastructures et l’amélioration de la qualité de vie de la population, a été détourné de ses objectifs, laissant place aux malversations financières.

« Ce projet devrait être exécuté en 24 mois. A mi-parcours, nous devons évaluer son exécution en vue de faire les ajustements nécessaires pour son accomplissement », a souligné Steve Mbuyi.

À propos du bilan de l’exécution du projet « Tshilejelu », l’Asbl TH2023 ne cache pas sa déception. « L’exécution du projet n’a pas répondu aux attentes de la population, qui voyait son salut et le début de son développement au travers ce projet. En effet, 10 mois après le lancement des travaux, certains tronçons et ouvrages devraient déjà être opérationnels. Les services habilités à suivre les travaux selon les cahiers de charges doivent nous expliquer pourquoi ces travaux ont piétiné sous leurs barbes », a argué Steve Mbuyi.

« Je suis d’avis qu’il y a eu des malversations, ainsi que des détournements des fonds alloués à ce projet.
Ces malversations concernent aussi bien la surfacturation, la non observations des procédures d’octroi des marchés publics, les procédures de décaissement des fonds, la gestion de ce type de projet etc. Les études de faisabilité ne sont pas terminées, sans note de calcul, ni devis », a expliqué le Président de l’Asbl TH2023.

Et de poursuivre : « Ceux qui ont détourné l’argent de ce projet, ont foulé au pied la volonté du Chef de l’état à améliorer les conditions de vie des ses administrés. Ils ont saboté les efforts du Président Félix Tshisekedi à appliquer le credo « le peuple d’abord » ».

Face aux soupçons des malversations financières, TH2023 appelle la justice congolaise de se saisir des inciviques et leur infliger des peines exemplaires pour décourager ces genres des pratiques. « L’État doit saisir leurs comptes et ravir leurs bien acquis illicitement pour servir d’exemple », a recommandé Steve Mbuyi.

Pour prévenir les détournements dans les projets à venir du Chef de l’État, TH2023 souhaite à l’instar de l’Inspection Générale des Finances (IGF), que les autres services chargés du contrôle fassent bien leur travail. « L’État doit leur donner les outils de travail et un salaire convenable pour prévenir ce genre de comportement et sanctionner les coupables », a conclu Steve Mbuyi Président de l’Asbl TH2023.

Junior Ngandu

- Publicité -

EN CONTINU