PUBLICITÉ

Nord-Kivu : Un élément FARDC tué lors des affrontements entre les miliciens NDR-Rénové et les FPP/AP à Buleusa

Un militaire des forces armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) a été tué lors des affrontements qui ont opposé vendredi 14 et samedi 15 janvier les miliciens de NDR-Rénové de Guidon et le Front Patriotique pour la Paix-Armée du Peuple, FPP/AP de Kabido dans la localité de Buleusa territoire de Walikale, et à Kanenu au Nord-Kivu.

Selon le fonctionnaire délégué à Buleusa, les deux milices locales se sont affrontées en présence des FARDC, venues empêcher les hostilités entre les deux belligérants et protéger les civils.

Le chef administratif témoigne qu’après avoir passé nuit dans la brousse, c’est le samedi matin que les habitants ont commencé à retourner timidement à Buleusa, « mais la psychose est toujours perceptible dans ce milieu », ajoute- t-il.

Ces nouveaux affrontements viennent renforcer le déplacement des populations dans le groupement d’Ikobo, théâtre des affrontements depuis le début de cette année.

Les habitants d’une dizaine de villages dans cette entité ont abandonné leurs maisons, à la suite de ces affrontements à répétition. Notamment, les villages Kishongya, Kilambo, Ngerere, Bushalingwa, Kayimbi, Kanune, Rusamambu, Bukumbirwa et Minjenje.

Notons que dans ces zones en proie à des violences, les écoles n’ont pas ouvert leurs portes et toutes les activités économiques sont suspendues, s’inquiète un député provincial, élu de Walikale.

Bernard Mpoyi

- Publicité -

EN CONTINU