PUBLICITÉ

Ituri : Au moins 11 civils tués par les rebelles CODECO-FPIC à Kokonyange

Une dizaine de civils ont été tués par les miliciens de la Coopérative pour le Développement du Congo (CODECO) et leurs alliés du Front Patriotisue pour le Développement du Congo (FPIC) la nuit du samedi à ce dimanche 16 janvier 2022 au cours d’une nouvelle attaque perpétrée par ces assaillants au village Kokonyange, dans le territoire d’Irumu en Ituri.

D’après Jonas Lemi Zorabo, chef de la chefferie de Baoba Bakoe qui a livré la nouvelle à POLITICO.CD, les assaillants ont profité de l’absence des éléments FARDC pour commettre leurs forfaits. Il précise aussi qu’outre les morts, au moins 8 autres civils ont été blessés et bénéficient des soins appropriés dans une structure proche de la place.

- Publicité-

« Nous avons le bilan provisoire de 11 civils tués par les assaillants et 10 blessés. Ils ont été tués dans le village Kokonyange. Ce sont les miliciens de la CODECO et leurs alliés dont FPIC qui viennent de commettre cet acte profitant de l’absence des éléments FARDC », a-t-il fait savoir.

La même source indique que les éléments FARDC ont été déployés sur place pour endiguer l’ennemi.

« L’administrateur militaire du territoire et moi sommes en train de voir comment faire appel à la population de revenir et vaquer librement à leurs occupations », a-t-il ajouté.

D’autres sources contactées par place précisent que ces dix civils sont des chrétiens catholiques qui revenaient dans une évangélisation.

Azarias Mokonzi depuis Beni

Soutenez POLITICO.CD!

Si vous appréciez le travail de POLITICO.CD, sachez que votre média ne vit que des contributions et des annonces publicitaires, qui lui permettent de sauvegarder son indépendance éditoriale et de continuer à fournir des enquêtes de qualité. Dès lors, nous vous prions de faire un geste. Chaque contribution, qu'elle soit petite ou grande, fait la différence.

EN CONTINU