l'info en continu

9èmes Jeux de la Francophonie : Félix Tshisekedi promet inspecter l’effectivité des travaux

- Publicité-

Le Président de la République, Félix Tshisekedi va effectuer une visite d’inspection sur l’effectivité de l’exécution du programme d’actions des 9èmes Jeux de la Francophonie à la fin du premier trimestre 2022.

Avant sa descente physique sur terrain, le Chef de l’État tient à être rassuré de l’effectivité de l’exécution de ce programme d’actions. Il l’a fait savoir le vendredi 14 janvier 2022 au cours de la trente-sixième réunion du Conseil des Ministres qu’il a lui-même présidée.

- Publicité-

Tirant les conséquences du Rapport lui a été adressé par la Déléguée Générale à la Francophonie, le Président de la République a estimé qu’il est plus qu’urgent d’accélérer les préparatifs des 9èmes Jeux de la Francophonie qui se tiendront du 19 au 28 août 2022 à Kinshasa.

De ce fait, il appelle le Gouvernement de faire un suivi hebdomadaire sur l’atteinte des critères fixés par l’Organisation Internationale de la Francophonie en ce qui concerne l’accueil et l’hébergement des délégations, la disponibilité de la logistique pour les déplacements et la cartographie des itinéraires routiers sécurisés et en parfait état, les simulations sur les cérémonies d’ouverture et de clôture.

Pour ce faire, le Ministre de l’Intégration Régionale et chargé de la Francophonie, Didier Mazenga a été chargé de faire un point d’information hebdomadaire lors des réunions du Conseil des Ministres.

Il sied de signaler qu’à 8 mois de la cérémonie d’ouverture, les 9èmes Jeux de la Francophonie font face à de nombreux obstacles en République Démocratique du Congo. Les infrastructures aux standards internationaux posent problèmes pour abriter ces jeux.

Jusque-là aucun site des jeux n’est déjà prêt. Les travaux de réhabilitation des infrastructures lancés par le Chef de l’État, Félix Tshisekedi sont encore loin de finir par rapport aux dates arrêtées dans le cadre de l’organisation des 9èmes Jeux de la Francophonie à Kinshasa.

Pour rappel, à travers le rapport, les experts de l’OIF évoquent notamment des cas de dépenses «non justifiées» ainsi «qu’un manque de transparence» dans la gestion des fonds alloués pour l’organisation des préparations des jeux de la Francophonie.

Lors de la 19ème réunion du Conseil d’orientation du CIJF, tenue le 28 avril 2021 sous la présidence du Maroc, l’on a exigé au CNJF congolais de fournir des preuves de la conformité avec les règlementations financières, notamment en matière de gestion des fonds et d’attribution des contrats.

Après examen de pièces fournies, il s’est avéré que près de 90% des pièces transmises font l’objet des «incohérences», des «manquements» et des «fragilités juridiques».

Christian Okende

- Publicité -

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

PUBLICITÉspot_img

EN CONTINU