l'info en continu

RDC : Eustache Muhanzi annonce l’introduction du cours de l’entrepreneuriat dans l’enseignement supérieur

- Publicité-

Tout en déplorant le manque d’initiatives chez les étudiants qui sont à priori formés pour chercher du travail et non pour en créer, le ministre d’État en charge des Petites et moyennes entreprises, Eustache Muhanzi Mumbembe a annoncé l’entrée dans le programme des cours à l’université le cours de l’entrepreneuriat. Selon le ministre, “c’est dans le cadre du Programme d’innovation des jeunes en entrepreneuriat (Prodije)” que le gouvernement a jugé bon de renforcer les capacités des jeunes au niveau universitaire question leur permettre de créer une entreprise aussitôt après avoir terminé leurs études.

Devant la presse, le ministre a démontré a détaillé d’autres opportunités pour permettre aux jeunes, aux femmes et aux PME d’accéder au financement et aux marchés, tel est le principal objectif du gouvernement à travers le programme national de développement au Congo (PRONADEC).

- Publicité-

Ministre d’État, Ministre des PME, Eustache Muhanzi, et le porte-parole du gouvernement ont conjointement tenu un briefing ce jeudi 23 décembre 2021. A cette occasion, le ministre des PME a rassuré de l’appui du gouvernement aux jeunes entrepreneurs congolais en rappelant les trois déclinaisons principales de son programme.

« Il faut permettre aux jeunes d’accéder à la formation parceque pour être entrepreneur, il faut être formé. Il faut permettre aux jeunes, aux femmes, aux PME d’accéder au crédit et enfin la troisième déclinaison, il faut permettre aux PME, aux femmes, d’accéder aux marchés », a expliqué Eustache Muhanzi.

En ce qui concerne la formation, le Ministre d’État, Ministre des PME a rassuré de l’appui des structures spécialisées notamment l’agence nationale de développement de l’entrepreneuriat qui encadre des jeunes. Avec le Projet de Développement des Micros, Petites et Moyennes Entreprises qui existe notamment à Kinshasa, Lubumbashi, Goma et Matadi et qui a dû subventionner déjà plusieurs jeunes, le gouvernement tient mordicus à faciliter l’accès aux crédits à ceux-ci.

Pour cette activité, l’on peut également compter sur le Fonds de Garantie de l’Entrepreneuriat. Le ministre Muhanzi a, en ce qui concerne l’accès au marché, annoncé la loi de la sous-traitance qui consacre l’exclusivité de cette activité aux PME congolaises.

Le ministre de la communication a ,quant à lui, rappelé que cette action du gouvernement, s’inscrit dans la vision du Chef de l’État. Les jeunes, représentant la majorité de la population congolaise, il est impératif de les accompagner avec leurs idées novatrices qui développeront la RDC.

Un véritable soutien du gouvernement qui encourage une jeunesse engagée qui veut apporter sa contribution au développement.

- Publicité -
PUBLICITÉspot_img

EN CONTINU