l'info en continu

Meurtre d’Olivier Mpunga : Sama Lukonde instruit Daniel Aselo et Rose Mutombo pour que les auteurs soient soumis à la rigueur de la loi

- Publicité-

Le premier ministre, Jean-Michel Sama Lukonde Kyenge, a instruit le vice-premier ministre, ministre de l’Intérieur, Daniel Aselo notamment la ministre d’État, ministre de la Justice, Rose Mutombo, afin que les responsables du meurtre d’Olivier Mpunga Tshibanda soient soumis à la rigueur de la loi. Il a fait cette déclaration ce dimanche 19 décembre 2021.

« J’ai instruit instamment le VPM Intérieur et la Minetat Justice afin que les responsables soient soumis à la rigueur de la loi. », déclare le chef du gouvernement congolais.

- Publicité-

Il qualifie les conditions du décès de « notre compatriote » Olivier Mpunga « d’inadmissibles » au regard de leur ambition de renforcer l’État de droit en République démocratique du Congo. Il a, par la suite, présenté ses condoléances « les plus attristées » à la famille du défunt.

La Police Nationale Congolaise a, pour sa part, condamné le recours aux actes de tortures. Elle précise que les actes isolés n’impliquent pas tout le corps.

« Décès tragique du défunt Olivier Punga Tshibanda. La PNC condamne le recours aux actes de tortures. Actes isolés n’engageant pas tout le corps, auteurs présumés appréhendés et déférés devant l’OMP. La PNC accomplit ses missions dans le respect des droits humains. Nos Condoléances », peut-on lire dans ce communiqué.

Olivier Mpunga, âgé de 32 ans, a été retrouvé mort dans l’un des locaux des services spéciaux de l’Inspection provinciale de la Police nationale congolaise ville de Kinshasa (IPKIN). Il a été arrêté, menotté et frappé par des agents des forces de l’ordre. D’après de nombreuses sources, ce jeune de 32 ans a été arrêté dans le cadre de l’affaire d’une voiture donnée en gage.

Christian Malele

- Publicité -
PUBLICITÉspot_img

EN CONTINU